VIDEO. Bretagne: 52.000 objets contrefaits saisis par la douane

CONTREFACON Plus de 3.000 articles ont été détruits mardi matin…

C.A.
— 
Les douanes bretonnes ont saisi plus de 52.000 articles de contrefaçon en 2016.
Les douanes bretonnes ont saisi plus de 52.000 articles de contrefaçon en 2016. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Parfums, sacs à main, figurines, vêtements, casquettes, médicaments… En 2016, les douanes bretonnes ont saisi un peu plus de 52.000 articles contrefaits. Mardi, 3.000 d’entre eux ont été détruits à Saint-Jacques-de-la-Lande, près de Rennes à l’occasion de la quatrième journée de destruction de contrefaçons.

« C’est une action avant tout symbolique. Nous voulons sensibiliser les citoyens aux dangers de la contrefaçon », justifie Pascale Buronfosse, la directrice régionale des douanes de Bretagne. En vingt ans, les saisies douanières ont explosé. De 200.000 articles interceptés en 1994, la fraude est passée à 7,7 millions en 2015.

>> A lire aussi: Les poussettes contrefaites présentaient des risques d'étouffement

En plus de menacer l’économie nationale, les articles contrefaits peuvent représenter être un danger pour la santé des consommateurs. «Il n’y a pas de normes, pas de tests imposés. Les matériaux sont de qualité inférieure et les objets contiennent parfois des substances dangereuses ou interdites », poursuit la directrice. Les jouets pour enfants mal confectionnés, les médicaments surdosés, les cosmétiques contenant des allergènes peuvent notamment présenter des risques.