Présidentielle 2017: La Primaire citoyenne se lance dans la bataille

POLITIQUE Le mouvement organise sa première grande réunion publique ce mardi soir à Rennes…

Jérôme Gicquel

— 

Le second tour de la primaire citoyenne se tiendra courant décembre.
Le second tour de la primaire citoyenne se tiendra courant décembre. — Capture d'écran LaPrimaire.org.

Primaire à droite, chez les écologistes et bientôt chez les socialistes. A l’approche de l’élection présidentielle, tous les partis politiques se sont jetés dans la bataille des primaires pour trouver leur candidat pour 2017. Même les mouvements citoyens lancent leur propre consultation pour peser dans le débat politique. Après La Primaire des Français, lancée en avril par Corinne Lepage et Alexandre Jardin, une nouvelle primaire citoyenne, LaPrimaire.org, a vu le jour pour désigner un candidat de la société civile pour l’élection présidentielle.

>> A lire aussi : Des mouvements citoyens lancent la «primaire des Français» pour la présidentielle 2017

Revendiquant à ce jour près de 80.000 inscrits sur le site, le mouvement, lancé au printemps par l’avocat David Guez et le développeur Thibault Favre, organisera sa première grande réunion publique ce mardi soir à Rennes. « Nous sommes attristés par l’état de la représentation nationale dans notre pays avec 9 Français sur 10 qui n’ont plus confiance dans la politique », indique le mouvement dans son manifeste.

Cinq candidats encore en lice pour le second tour

« Pour faire émerger des nouveaux talents et élire des représentant(e)s dignes de confiance », la plateforme LaPrimaire.org a donc vu le jour début avril avec 15 candidats citoyens qui se sont portés candidats pour l’élection présidentielle. A l’issue du premier tour qui s’est achevé dimanche dernier, cinq candidats sont encore en lice pour le second tour qui se déroulera courant décembre.

Parmi eux, Charlotte Marchandise, 42 ans, adjointe à la ville de Rennes en charge de la santé. Elue en 2014 sur la liste Europe Ecologie-Les Verts, cette militante associative réfute pourtant toute étiquette politique. « Mes idéaux sont de gauche mais je ne me retrouve dans aucun parti », assure la candidate, arrivée en tête à l’issue du premier tour.

>> A lire aussi : Pour 80% des Français, l'homme politique idéal est un amateur

A la chasse aux 500 signatures d’élus

Si chaque candidat a son propre programme pour la primaire, tous se retrouvent en revanche derrière des idées communes. « Le projet que nous portons met en avant la justice sociale, la solidarité, la transition écologique, économique et énergétique et l’idée de paix dans le monde », détaille la régionale de l’étape, qui invitera d’ailleurs ce soir les autres candidats « à dormir à la maison ».

Une fois le candidat de la primaire citoyenne désigné, il faudra alors se lancer dans la course aux 500 signatures d’élus pour envisager de se présenter à l’élection présidentielle. « Je suis prête à y aller ! », déclare Charlotte Marchandise.