Un radar automatique incendié près de Rennes

FAITS DIVERS L'appareil est hors-service...

C.A.

— 

Un radar automatique fixe sur une route nationale près de Nantes.
Un radar automatique fixe sur une route nationale près de Nantes. — JS EVRARD/SIPA

Au moment de l’installation des premiers radars automatiques, la Bretagne s’était distinguée pour en avoir brûlé quelques-uns. Quelques années plus tard, la révolte des Bonnets Rouges contre le projet d’écotaxe s’était également accompagnée de plusieurs dégradations d’appareils. Mais ce qui s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche est devenu très rare. Un radar automatique a été incendié et mis hors-service.

Des détritus au pied de l’appareil

L’appareil touché est situé à Chavagne, au sud-ouest de Rennes, sur une portion limitée à 70 km/h. Selon Le Télégramme, un tas de détritus aurait été brûlé au pied de l’appareil, qui n’est plus en état de fonctionner. Les faits se sont produits vers 1h ce dimanche matin.