Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
BUDGETBudget participatif: Ce que les Rennais proposent pour leur ville

Couches lavables, prison, chevaux et éoliennes: Ce que les Rennais proposent pour leur ville

BUDGET
Plus de 600 propositions ont été formulées pour la saison 2 du budget participatif…
Proposés lors de la saison 1 du budget participatif, Des transats ont été installés quai Saint-Cyr sur les bords de la Vilaine.
Proposés lors de la saison 1 du budget participatif, Des transats ont été installés quai Saint-Cyr sur les bords de la Vilaine. - J. Gicquel / APEI / 20 Minutes
Camille Allain

Camille Allain

C’était une promesse de campagne de la candidate Nathalie Appéré. Cinq pour cent du budget d’investissement de la ville seraient réservé aux projets portés par des habitants. Deux ans après son élection et , la majorité municipale a lancé la saison 2 de son budget participatif.

, l’opération offre l’opportunité aux habitants de proposer leur projet pour la ville. Au total, 630 idées ont été publiées sur le site de la ville (contre près de 1.000 lors de la saison 1), qui a maintenant pour mission de les trier, avant de les soumettre au vote des internautes en janvier, et enfin, de les mettre en œuvre. Morceaux choisis.

Plus de sport, partout

A Rennes, les habitants veulent faire du sport. Et dans cette saison 2, chacun y va de sa petite proposition pour se bouger. Des terrains de tennis à Villejean, un mur d’escalade de grande hauteur, un lieu pour le palet et la pétanque, des terrains de badminton en extérieur dans les parcs, un centre équestre en ville et même une piste pour le roller derby. Il va falloir faire des choix. Le budget de chaque saison , soit 18 millions sur l’ensemble du mandat.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Du vert et des vélos

De nombreuses propositions évoquent la « végétalisation » de l’espace public mais aussi de petits aménagements écolos comme des hamacs dans les parcs, ou des éoliennes pour éclairer le parc des Gayeulles. Les aménagements cyclables ou piétons sont également légion. On retiendra l’idée du Navibus pour naviguer sur la Vilaine, ou encore du porte-vélo .

Animer la ville, l’aménager

et celui des halles centrales, animer l’ancienne brasserie Kronenbourg et créer un marché à Saint-Hélier, réaménager la place du Parlement, créer … Souvent abordés mais jamais réalisés, ces projets pourront peut-être être portés par les votes des internautes… Si la ville les retient. L’an dernier, 250 projets sur les 1.000 avaient été soumis au vote. Les autres jugés « hors cadre » ou « irréalisables », ont été mis de côté. .

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Une auberge de jeunesse en prison

Abandonnée depuis 2010 et le déménagement à Vezin, x. Un internaute propose d’y installer une auberge de jeunesse atypique, , la capitale slovène. Un musée de la photographie pourrait également y être installé, pour combler les mètres carrés. Mais l'idée n'ira pas plus loin, la ville n'étant pas propriétaire des bâtiments.

Un service public de couches lavables

Pour limiter le poids des déchets rejetés par les familles avec des enfants en bas âge, un internaute propose , qui éviterait aux parents l’achat coûteux et le pressing, souvent fastidieux.

Des cendriers pour voter

« Qui est le meilleur joueur de foot au monde ? Messi ou Ronaldo ? ». Pour voter, jetez votre mégot dans le compartiment correspondant. L’initiative, , vise à réduire le nombre de mégots de cigarettes dans les rues. Dans le même style, des distributeurs de sacs à crottes pour les chiens sont également plébiscités.

Plus d’art, moins de pub

La galerie Lendroit Editions propose installés en ville pour y proposer une programmation artistique toute l’année.

Sujets liés