Bretagne: Ils volent des fleurs sur les tombes et les revendent devant le cimetière

FAITS DIVERS La police a lancé une enquête pour retrouver les voleurs…

J.G.
— 
Illustration de tombes au cimetière de l'Est à Rennes.
Illustration de tombes au cimetière de l'Est à Rennes. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

La Toussaint est souvent une période propice aux vols sur le parking des cimetières. A Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor, les voleurs se sont cette fois attaqués aux fleurs sur les tombes. C’est une fleuriste, qui tenait boutique mardi matin à l’entrée du cimetière de Cesson, qui a alerté la police.

Les vendeurs prennent la fuite

La vendeuse venait en fait de reconnaître ses compositions florales sur les stands de vendeurs à la sauvette installés à quelques mètres de là, rapporte Le Télégramme. « Il restait même l’étiquette sur certains bouquets », raconte une source proche de l’enquête dans les colonnes du quotidien.

>> A lire aussi : Le croque-mort revient avec de nouvelles anecdotes

Démasqués, les faux vendeurs ont aussitôt pris la poudre d’escampette, laissant derrière eux une remorque chargée de chrysanthèmes. La fleuriste n’ayant pas été cambriolée ces derniers jours, la police pense que les voleurs ont pillé les fleurs posées sur les tombes, avant de les revendre. Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver les individus.