Bretagne: Après treize ans de travaux, le phare des Poulains rouvre ses portes à Belle-Ile

PATRIMOINE Le chantier de rénovation a coûté un peu plus de 2,6 millions d’euros…

Jérôme Gicquel

— 

Le phare a été construit en 1867 sur la pointe des Poulains, à l’extrémité
nord-ouest de Belle-Île-en-Mer.
Le phare a été construit en 1867 sur la pointe des Poulains, à l’extrémité nord-ouest de Belle-Île-en-Mer. — Conservatoire du littoral / Fondation du patrimoine

Tout nouveau, tout beau. Après 13 années de travaux, le phare des Poulains, situé à Belle-Ile-en-Mer dans le Morbihan, est désormais comme neuf. Construit en 1867 à l’extrémité nord-ouest de l’île, le monument a fait l’objet d’un important chantier de rénovation pour un montant de 2,63 millions d’euros.

Le dernier gardien a quitté le phare en 1987

Le phare a notamment connu un sérieux ravalement de façade et dispose désormais d’une toiture photovoltaïque. Une partie des travaux a été financée par la Fondation du patrimoine et la Fondation Total. C’est en 1987 que le dernier gardien a quitté le phare lorsqu’il fut automatisé.

>> A lire aussi : Bretagne: Neuf nouveaux phares classés aux monuments historiques

L’édifice, qui appartient au Conservatoire du littoral depuis 1999, accueille désormais une exposition permanente sur la faune et la flore du littoral. Le phare a toutefois conservé sa vocation initiale de signalisation maritime. D’autres travaux pourraient être prochainement menés sur le site afin de fluidifier la circulation du public ainsi que des véhicules et des autocars.