Stade Rennais: Et si Dimitri Cavaré titillait Romain Danzé (pas tout de suite, mais bientôt)?

FOOTBALL Le latéral droit guadeloupéen a effectué un bon match mercredi, pour sa toute première apparition avec les pros rouge et noir...

Jeremy Goujon

— 

Dimitri Cavaré (n°19) et son pendant à gauche Ludovic Baal, ont affronté le FC Lorient en Coupe de la Ligue mercredi soir.
Dimitri Cavaré (n°19) et son pendant à gauche Ludovic Baal, ont affronté le FC Lorient en Coupe de la Ligue mercredi soir. — ROUGE Mémoire

Melchiot, Fanni, Théophile-Catherine, Jebbour, Boye, Pajot, Foulquier, Apam, Moreira, André, Diagne, Mendes, Zeffane… Depuis dix ans et les débuts professionnels de Romain Danzé, la liste des éléments à avoir évolué au moins une fois sur l’aile droite de la défense du Stade Rennais est impressionnante.

Son premier match depuis le 14 février 2015

Tant de concurrents qui n’ont toutefois pas empêché « La Danze » d’entrer dans le Top 3 des joueurs les plus capés du SRFC, avec 334 rencontres disputées à ce jour. Le maître en la matière, Yves Boutet (394 matchs), avait d’ailleurs déclaré dans 20 Minutes que Danzé pouvait « facilement battre (son) record ». Le Finistérien (30 ans), qui a poussé Steven Moreira vers la sortie l’été dernier, est effectivement sur la bonne voie… sauf si son 14e rival, en l’occurrence Dimitri Cavaré, se décidait à jouer le trouble-fête.

>> A lire aussi : FC Lorient: «Dès qu’on touche au poste de Romain Danzé...», quand Steven Moreira balance (un peu) sur son ancien coéquipier

Contrairement à tous ceux qui l’ont précédé, l’ancien Lensois n’était pas encore apparu en pro, avant mercredi, sous la tunique rouge et noire, malgré un recrutement effectué en toute fin de mercato d’hiver… 2015. Certes, le jeune Guadeloupéen (21 ans) avait été prêté dans la foulée à Lens, mais ce sont surtout deux ruptures des ligaments croisés du genou droit (l’une en février 2015, l’autre cinq mois plus tard) qui ont retardé sa grande première. Celle-ci a donc eu lieu face au FC Lorient (3-2), en 16es de finale de la Coupe de la Ligue.

Progresser dans la relance

À créditer d’une bonne prestation, Cavaré va néanmoins devoir améliorer un aspect du jeu essentiel aux yeux de son entraîneur. « Il a fait des fautes de relance qui peuvent être préjudiciables, tançait ainsi Christian Gourcuff. On veut repartir de derrière, et il y a donc un impératif d’une maîtrise totale dans la relance. On ne peut pas perdre des ballons dans ces zones-là. Après, il a fait valoir sa puissance, et puis il est aussi dans le coup sur le 3e but, parce qu’il est devant. »

Moins sévère que le coach, Sylvain Armand a davantage apprécié la performance de son partenaire. « J’ai trouvé Dimitri très bon, il a gagné beaucoup de duels, décrit "Thiago Sylvain". À un moment, il a eu une baisse de régime. Il a raté quelques passes, parfois par manque de lucidité ou un peu de fatigue. Mais pour moi, il a fait un très bon match pour son retour. Il s’est bien battu, l’état d’esprit était là et c’est le plus important. Ça prouve qu’on peut progresser et compter sur des joueurs qui jouent peut-être moins, mais répondent présent quand on fait appel à eux. »

Un deuxième coéquipier à tenu à féliciter personnellement Dimitri Cavaré, à savoir Kamil Grosicki, via Twitter. Hasard ou coïncidence, le Polonais occupe lui aussi le flanc droit (offensif) du Stade Rennais. De là à penser que les deux hommes pourraient, à l’avenir, combiner dans le couloir en question, il y a un pas que… Romain Danzé ne franchirait pas.