Ligue 1: Courbis, Roy, Baup... Qui pour remplacer Sylvain Ripoll sur le banc du FC Lorient?

FOOTBALL Lanterne rouge du championnat, le club breton a limogé son entraîneur ce week-end...

Jeremy Goujon

— 

Rolland Courbis est annoncé comme potentiel successeur de Sylvain Ripoll à la tête du FC Lorient.
Rolland Courbis est annoncé comme potentiel successeur de Sylvain Ripoll à la tête du FC Lorient. — DAMIEN MEYER / AFP

Le communiqué, laconique, est tombé dimanche midi : « Le FC Lorient a décidé de relever Sylvain Ripoll de sa fonction actuelle. Des informations complémentaires sur l’organisation du club seront communiquées ultérieurement. »

>> A lire aussi : Ligue 1: On tient notre deuxième coach viré de la semaine, c'est Sylvain Ripoll à Lorient

Courbis pas surpris

Pour l’entraîneur breton, la 8e défaite en dix journées de Ligue 1, survenue la veille à Dijon (1-0), aura donc été celle de trop. Très vite, plusieurs noms sont sortis du chapeau afin de remplacer celui qui était en place depuis mai 2014, et essayer de relancer une formation morbihannaise désormais lanterne rouge du championnat. Selon certaines sources, Rolland Courbis serait en pôle position pour succéder à Ripoll.

Joint ce lundi par 20 Minutes, l’ancien coach du Stade Rennais n’a, hélas, « rien d’intéressant à dire », si ce n’est tout de même qu’il n’est « pas étonné de voir son nom apparaître dans les discussions, dès lors qu’un club ne va pas très bien ».

Roy a vu Hayes le mois dernier

Le technicien marseillais est également dans le viseur de l’équipe d’Algérie, dépourvue de sélectionneur depuis le départ du Serbe Milovan Rajevac. Courbis, qui a dirigé par le passé l’USM Alger (2012-2013), a ainsi récemment rencontré le président de la fédération algérienne, Mohamed Raouraoua. « Il y a des choses que je dois garder confidentielles, nous explique à ce sujet "Courbix". On en saura plus sous 48 heures. »

Du côté du FCL, on pense également à l’ancien milieu de terrain Éric Roy (49 ans), dont la seule expérience sur un banc de touche remonte à sa période niçoise (mars 2010-novembre 2011). Selon nos informations, Roy s’est entretenu avec le vice-président lorientais Alex Hayes il y a un mois, avant la réception de Lyon (24 septembre). Une époque où Sylvain Ripoll était déjà sur la sellette, le coach ayant été « sauvé » grâce à la victoire des Merlus face à l’OL (1-0).

Haise sur le banc mercredi

Outre Éric Roy, un autre consultant beIN Sports demeure dans les petits papiers des dirigeants lorientais, à savoir Élie Baup. Mais alors que les pistes menant à Paul Le Guen et Hubert Fournier sont aussi évoquées, c’est bien Franck Haise, adjoint de Ripoll jusqu’à ce week-end et animateur de la séance d’entraînement du jour à Kerlir, qui devrait assurer l’intérim (?) mercredi soir à Rennes, en Coupe de la Ligue.