Brest: Un squat d’une quarantaine de migrants évacué

SOCIETE La métropole envisage de construire des logements sociaux sur le site…

J.G. avec AFP

— 

L'intervention s'est déroulée ce vendredi matin dans le quartier du Forestou à Brest.
L'intervention s'est déroulée ce vendredi matin dans le quartier du Forestou à Brest. — Google Street View

Les forces de l’ordre sont intervenues ce vendredi matin à Brest pour évacuer cinq anciennes maisons de cheminots squattées depuis le printemps par une quarantaine de migrants, dont 15 enfants. Cette évacuation fait suite à une décision de justice en début de semaine à la demande de Brest Métropole Habitat (BMH) qui envisage la construction sur le site de logements sociaux.

Des militants délogés du toit du squat

Selon un communiqué de la préfecture du Finistère, « 15 personnes ont été hébergées, environ 25 autres ont refusé l’hébergement proposé ». Ces migrants, « en situation irrégulière », sont originaires de Roumanie, Albanie et Macédoine.

Des soutiens des migrants étaient sur place lors de l’évacuation. Certains d’entre eux ont cherché à s’opposer aux forces de l’ordre et trois personnes ont dû être évacuées d’un toit à l’aide de la grande échelle des pompiers.