Rennes: Noyal-sur-Vilaine parmi les villes ambassadrices du Téléthon

SOLIDARITE La petite commune bretonne aura les honneurs des caméras de France Télévisions ce week-end...

Jérôme Gicquel
— 
Une fillette handicapée lors de la préparation du 28è téléthon le 13 septembre 2014 à la Cité des Sciences à Paris
Une fillette handicapée lors de la préparation du 28è téléthon le 13 septembre 2014 à la Cité des Sciences à Paris — Eric Feferberg AFP

A Noyal-sur-Vilaine, la générosité n’est pas un vain mot. Depuis 20 ans qu’elle participe aux animations du Téléthon, la petite commune située à l’est de Rennes a déjà récolté plus de 770.000 euros au profit de l’association AFM-Téléthon. Une jolie somme pour une municipalité qui ne compte que 5.700 habitants. « Le Téléthon est un peu dans nos gênes », reconnaît Louis Hubert, premier-adjoint de Noyal-sur-Vilaine.

Comme en 2007, la commune bretonne sera d’ailleurs à l’honneur lors de cette 30e édition puisqu’elle fait partie des quatre villes ambassadrices, au même titre que Nevers (Nièvre), Montauban (Tarn-et-Garonne) et Palavas-les-Flots (Hérault). « Cette reconnaissance nous engage à faire encore mieux cette année », assure l’élu.

La Bretagne parmi les régions les plus généreuses

Vendredi et samedi, les équipes de France Télévisions poseront donc leurs caméras à Noyal-sur-Vilaine pour relayer les diverses animations qui seront menées au profit de la recherche sur les maladies génétiques. Et les idées ne manquent pas avec déjà dans les tuyaux un projet de pièce montée comprenant 3.637 choux à la crème, un défilé avec 50 Pères Noël venus du monde entier ou le rassemblement prévu de 3.637 motards samedi matin.

L’an dernier, la collecte du Téléthon avait permis de récolter près de 94 millions d’euros, dont près de 6 millions d’euros rien qu’en Bretagne. « C’est clairement l’une des régions les plus généreuses », se félicite Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’association AFM-Téléthon.