Équipe de France: Pourquoi Kevin Gameiro est une légende du FC Lorient

FOOTBALL L'actuel avant-centre des Bleus a considérablement marqué l'histoire des Merlus...

Jeremy Goujon

— 

Kevin Gameiro à la lutte avec Lisandro López, lors d'un Lorient-Lyon en janvier 2010.
Kevin Gameiro à la lutte avec Lisandro López, lors d'un Lorient-Lyon en janvier 2010. — D. Vincent / AP / Sipa

Tout le monde en parle depuis ses deux buts contre la Bulgarie (4-1), vendredi. Lui, c’est Kevin Gameiro, le nouveau héros de l’équipe de France et légende du FC Lorient, dont il fut l’artificier entre 2008 et 2011.

  • Parce qu’il est le meilleur buteur du FCL en Ligue 1

Exception faite du PSG, où il n’a passé que deux saisons (2011-2013), Gameiro (29 ans) a pris l’habitude de rester trois années dans chacun de ses clubs - en attendant la suite des événements avec l’Atlético Madrid, qui l’a recruté en juillet 2016.

Si Strasbourg, Lorient et Séville ont donc eu la chance de compter l’attaquant dans leurs rangs durant un triennat, c’est en Bretagne que le natif de Senlis a le plus marqué l’histoire. Des Merlus, en l’occurrence, puisqu’avec 50 réalisations en championnat, il devance très largement l’Algérien Rafik Saïfi (26 buts) et le revenant Jérémie Aliadière (25). On usera alors de la formule de son ancien coéquipier, le gardien Fabien Audard (contacté par 20 Minutes), pour résumer son séjour lorientais : « C'était très bien ».

  • Parce qu’il est l’un des deux seuls Lorientais à avoir joué avec les Bleus

Patrice Loko, Steve Marlet, Ludovic Giuly, Laurent Koscielny, Christophe Jallet, André-Pierre Gignac… Les internationaux français ayant évolué au FCL ne manquent pas. À ceci près que tous les joueurs cités ont porté le maillot de l’équipe de France avant ou après leur passage dans le Morbihan.

Kevin Gameiro a fait mieux en étant sélectionné PENDANT sa période lorientaise (cinq capes). Seul Antoine Cuissard, petit-fils de la fondatrice du FC Lorient, a aussi réussi cette performance… en 1947 (cinq sélections également). L’actuel avant-centre des Bleus demeure, en revanche, l’unique Tango à avoir inscrit un but en EdF (face à l’Ukraine en juin 2011). Quand on vous dit que Gameiro est légendaire.

  • Parce qu’il est l’égal de « Gronaldo » dans le cœur des supporters

Dan Jan en a vu défiler, des attaquants. Mais le vice-président de « Lorient Foot Supporters », le plus vieux groupe de fans de la ville aux cinq ports (créé en 1946), place l’ex-Sévillan au même niveau que Jean-Claude « Gronaldo » Darcheville, l’homme qui offrit la Coupe de France 2002 au FCL. Et pas seulement en raison de ses qualités footballistiques.

>> A lire aussi : FC Lorient: Majeed Waris est-il ingérable ? «Pas du tout», répond son ancien président

« On appréciait énormément Kevin parce qu’il était très discret, explique Dan Jan. Ce n’était pas une grande gueule, il faisait simplement son job. On a aujourd’hui un joueur qui pourrait lui ressembler, c’est Waris. Sauf qu’il n’a pas la même intelligence. » Une punchline digne d’un bon Tristan Bourrepif, le (presque) homonyme de celui qui a façonné Gameiro au Moustoir. Lequel avait établi, en janvier 2012, un « onze mondial historique du FC Lorient », où figuraient Gam-héros et Gronaldo. Bien évidemment.