Brest: Deux des trois loutres accueillies à Océanopolis sont décédées

ENVIRONNEMENT Les animaux étaient arrivés en juin des Etats-Unis...

C.A.

— 

Illustration d'une loutre de cinq mois, retrouvée sur un plage californienne et soignée au parc Sea World de San Diego.
Illustration d'une loutre de cinq mois, retrouvée sur un plage californienne et soignée au parc Sea World de San Diego. — NC1/WENN.COM/SIPA

Elles étaient arrivées le 15 juin en provenance d’Alaska après un périple de 13.000 kilomètres. Des trois loutres de mer du Pacifique acquises par l’aquarium Océanopolis de Brest, seule une est encore vivante. La première ne s’était jamais acclimatée et était décédée quelques jours après son arrivée, souffrant de graves lésions pulmonaires.  D’après Ouest-France, un deuxième animal est mort cet été. Les causes de la mort ne sont pas encore établies, ont assuré les responsables de l’aquarium.

Trois mâles très surveillés

Les trois mâles Kesuk, Atka et Pukiq ont été particulièrement surveillés à leur arrivée en Bretagne. L’acquisition des animaux avait été très compliquée, les autorités américaines étant particulièrement strictes. Aujourd’hui, seul Pukiq évolue dans l’espace spécialement aménagé par l’aquarium.

C’est le transporteur FedEx, qui avait déjà œuvré pour acheminer les pandas au zoo de Beauval, qui s’était chargé de transporter les trois loutres. Lors du voyage, des boîtes spéciales avaient été conçues, intégrant une litière de glace permettant de maintenir une température corporelle optimale.