Rennes: Les dealers d'héroïne épinglés après un accident

JUSTICE Deux hommes étaient jugés mardi…

Camille Allain

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Nous sommes le 26 juillet 2015. Une BMW volée et munie d’une fausse plaque quitte la route et vient s’écraser sur le bas-côté de la quatre voies reliant Rennes et Nantes, à hauteur de Vern-sur-Seiche. Les deux occupants, visiblement très pressés, n’alertent pas les secours. Ils partent en courant avec un sac sous le bras qu’ils cachent dans une zone industrielle. Pas de chance pour eux, un gendarme en civil a repéré leur manège et indiquera la planque à ses collègues, comme le relate Ouest-France.

Dans le sac, les enquêteurs découvriront quatre kilos d’héroïne et un pistolet 9mm. Jugés mardi, les deux hommes ont tenté de minimiser leur implication dans le trafic. En vain. Déjà épinglés pour des trafics de stups par le passé, ils écopent de quatre et six ans de prison.