Rennes: Miné par les recours, le chantier immobilier Heritaj va enfin décoller

IMMOBILIER Près de 400 logements seront construits en plein centre-ville…

Camille Allain

— 

Vue depuis le boulevard de la Liberté du programme immobilier Heritaj dans le centre-ville de Rennes. Lancer le diaporama
Vue depuis le boulevard de la Liberté du programme immobilier Heritaj dans le centre-ville de Rennes. — Crédit Agricole Immobilier

Depuis 2010 et le déménagement de son siège régional à la Courrouze, cela faisait six ans que le Crédit Agricole attendait ce moment. Les multiples recours juridiques purgés, la première pierre symbolique du projet Heritaj a été posée vendredi. D’ici trois ans, 357 logements seront construits entre le boulevard de la Liberté, la rue du Pré Perché et la rue de Chicogné. Une vaste étendue en plein cœur de ville, là où se trouvait auparavant la caisse régionale de la banque.

La hauteur faisait peur

Le programme, qui comprend six bâtiments dont deux pour le bailleur social Archipel Habitat, faisait peur à certains riverains, qui s’inquiétaient de la hauteur des immeubles et de la circulation automobile dans ces petites rues. « Les architectes se sont raccrochés à l’existant. Nous montons du côté du Colombier (R + 9 au maximum), là où les tours existantes vont bien plus haut », assure David Conas, directeur de l’agence Crédit Agricole Immobilier de Rennes. « On ne dit pas du bâtiment des années 30 à côté qu’il est haut ? Nous proposons de faire la même chose, mais en neuf », embraye Sébastien Sémeril. Pour l’adjoint à l’urbanisme, ce projet « est emblématique de ce que nous voulons faire de cette ville, », lui qui est très attaché à « reconstruire la ville sur elle-même ».

Le square du Pré Perché et son parc pour enfants sont aujourd'hui enclavés.
Le square du Pré Perché et son parc pour enfants sont aujourd'hui enclavés. - C. Allain / APEI / 20 Minutes

A terme, près de 1.000 habitants viendront peupler le programme, qui sera séparé en deux par un mail piétonnier donnant sur le méconnu square du Pré Perché. « Il y avait des inquiétudes sur la circulation automobile et le parking. Nous avons construit plus de places que le préconisait le PLU (plan local d’urbanisme). Et les études ont montré que le trafic serait moins dense que quand nous avions nos bureaux ici », assure Alain Laplanche, directeur du projet. Construit après la Seconde guerre mondiale, le siège régional abritait plusieurs centaines de salariés, aujourd’hui installés à la Courrouze.

Les travaux viennent de commencer dans le programme immobilier Heritaj à Rennes.
Les travaux viennent de commencer dans le programme immobilier Heritaj à Rennes. - C. Allain / APEI / 20 Minutes

Les premières livraisons sont annoncées pour avril 2019. En accession libre, les logements seront proposés entre 4.000 et 8.000 euros le mètre carré, pour les appartements les plus chics situés tout en haut. Cinq cellules commerciales seront également implantées en rez-de-chaussée.