Rennes : A la gare, les voyageurs circulent au milieu du chantier de démolition

TRANSPORTS Des nouveaux accès sont aménagés à partir du 3 octobre...

Camille Allain

— 

Une signalétique a été installée en gare de Rennes pour guider les voyageurs pendant les travaux. Lancer le diaporama
Une signalétique a été installée en gare de Rennes pour guider les voyageurs pendant les travaux. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Déjà encerclée par les barrières de chantier, la gare de Rennes va bientôt perdre sa façade. Entièrement reconstruit pour l’arrivée de la LGV en 2017 et de la deuxième ligne de métro en 2020, le bâtiment le plus fréquenté de Rennes va être grignoté par les pelleteuses d’ici à quinze jours.

Vue de la façade nord de la future gare de Rennes.
Vue de la façade nord de la future gare de Rennes. - FGP TER Rennes Métropole

A compter du 3 octobre, les usagers du train et du métro doivent donc emprunter des tunnels temporaires pour rejoindre les quais. « C’est une étape obligatoire pour permettre la démolition du hall actuel. Il est préférable de prévoir cinq minutes de plus », prévient Pascal Croce, directeur du projet pour Gares et Connexions, filiale de la SNCF. Ces tunnels protégés passent au cœur même du chantier. Les dalles de béton qui constitueront à terme l’accès paysager seront donc façonnés au-dessus de vos têtes, sans que vous ne le sachiez. « Les tunnels sont éclairés et vidéosurveillés », promet la SNCF.

>> A lire aussi: Découvrez en images le visage de la future gare

Datant de 1989 et de l’arrivée du TGV, la gare va perdre sa face courant octobre, y compris son horloge (conservée pour les pièces détachées), pour permettre la construction de cette dalle de béton, qui sera végétalisée. « Nous allons devoir démolir les fondations en béton de la gare et une partie de la station de métro. Ces travaux sont lourds et seront parfois effectués de nuit pour éviter qu’il n’y ait des voyageurs. Il y aura sans doute des nuisances sonores pendant un mois », prévient le directeur du projet.

L’accès souterrain entre le métro et les quais est notamment condamné. Ces travaux dureront jusqu’à l’été 2017 et l’arrivée de la LGV.

Vue de l'intérieur de la future gare de Rennes, actuellement en rénovation.
Vue de l'intérieur de la future gare de Rennes, actuellement en rénovation. - AREP