Matmatah annonce son retour sur scène après huit ans d’absence

MUSIQUE Le groupe brestois jouera à l’Olympia le 2 mars…

Jérôme Gicquel
— 
Le groupe Matmatah se reformera sur scène le 2 mars à l'Olympia.
Le groupe Matmatah se reformera sur scène le 2 mars à l'Olympia. — Julien Banes

Après plus de huit années de silence, Matmatah va remettre la ouache ! C’est sur sa page Facebook que le groupe de rock a annoncé à ses fans son grand retour sur scène le 2 mars prochain à l’Olympia.

Il y a tout juste un an, à l’occasion de la sortie d’un double best of, le chanteur de Matmatah indiquait pourtant qu’aucune reformation n’était à l’ordre du jour, ni aucun concert d’ailleurs. « On est soit trop jeunes ou trop vieux pour ça », confiait alors Tristan Nihouarn, alias Stan.

Le déclic lors de la sortie d’un coffret collector

Mais il faut croire qu’on ne balaie pas comme ça 20 ans de carrière, des milliers de concerts et plus de 1,3 million d’albums vendus. En 2015, alors qu’ils planchent sur la sortie de leur coffret collector, l’alchimie s’opère de nouveau entre les membres du groupe. « On ne s’était pas retrouvé en studio depuis 2008. On s’est rendu compte qu’on avait toujours des automatismes et ça nous a plu », confie Stan dans une interview accordée samedi au Télégramme.

« On a beaucoup discuté et on savait qu’il y avait pas mal de gens qui aimeraient bien revoir Matmatah sur scène, qui étaient attachés à notre répertoire. Alors on s’est dit, allez, pourquoi pas », poursuit le chanteur.

D’autres concerts prévus en 2017

Pour son grand retour sur la scène de l’Olympia, Matmatah n’échappera pas aux grands classiques comme Lambé an Dro, Emma ou L’Apologie qui ont fait son succès à la fin des années 1990.

Mais le groupe réserve aussi quelques surprises à son public. « C’est sûr, on ne revient pas pour faire du vieux. Faire des jubilés n’a jamais été le style de la maison », assure le chanteur. La date parisienne ne devrait pas être la seule pour le quatuor brestois qui prévoit déjà d’autres concerts courant 2017 sur ses terres bretonnes.