C’est en Bretagne que la place de cinéma est la moins chère en France

CINEMA La région se distingue également par un grand nombre de cinémas d’art et essai…

Jérôme Gicquel

— 

Illustration d'une salle de cinéma.
Illustration d'une salle de cinéma. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Pour se faire une toile sans se ruiner, mieux vaut habiter en Bretagne qu’en Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est ce qui ressort de l’étude Géographie du cinéma 2015 qui vient d’être dévoilée par le Centre national de la cinématographie.

Avec un prix moyen de la place à 6,07 euros, la Bretagne est la région la moins chère de France, juste devant les Pays de la Loire (6,15 euros). A l’inverse, les spectateurs du sud de la France doivent débourser en moyenne 6,87 euros pour une séance, un tout petit peu plus qu’en Ile-de-France (6,71 euros).

Une région très branchée art et essai

La région Bretagne, qui comptait l’an dernier 123 établissements cinématographiques et 299 écrans actifs, se distingue également par son nombre très important de cinémas classés Art et Essai. Ainsi, 75,6 % des cinémas de la région sont classés Art et Essai, soit la plus forte proportion à l’échelle nationale. C’est aussi en Bretagne que la part de marché des films français en termes d’entrées en salles est l’une des plus élevées sur le territoire avec 40,6 % des entrées, contre 35,5 % au niveau national.

L’an dernier, les cinémas bretons ont enregistré 9,73 millions d’entrées, soit une progression de 1,2 % par rapport à 2014. En moyenne, les Bretons sont donc allés trois fois au cinéma en 2015. Le montant des recettes en salles s’élève quant à lui à 59,1 millions d’euros, soit une hausse de 3 % sur un an.