Rocade de Rennes: «40 Millions d'automobilistes» demande le retour à 90 km/h

TRANSPORTS L’expérimentation devant durer un an prend fin le 1er octobre…

Camille Allain

— 

La rocade de Rennes le 29 septembre 2015.
La rocade de Rennes le 29 septembre 2015. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le sujet de la rocade aura sans doute été l’un de ceux qui aura fait le plus couler d’encre à Rennes. Depuis le 1er octobre 2015, la vitesse y a été abaissée de 20 km/h dans le cadre d’une expérimentation. Pour tenter de limiter les émissions de polluants, de réduire les nuisances sonores et d’améliorer la fluidité du trafic, la circulation est désormais limitée à 70 km/h, voire 90 sur les portions autrefois limitées à 110.

Une mesure « inefficace »

Alors que l’expérimentation doit prendre fin le 30 septembre, l’association 40 millions d’automobilistes demande, par voie de communiqué « au préfet d’Ille-et-Vilaine de rétablir la limitation de vitesse à 90 km/h sur la rocade ». Lors de l’annonce de l’abaissement, l’association avait déjà dénoncé une mesure « démagogique et inefficace ». Le délégué général proposait alors « de financer les systèmes de dépollution sur les anciennes voitures diesel ».

Très décrié, l’abaissement de la vitesse avait été décidé par la maire de Rennes Nathalie Appéré et le préfet de l’époque Patrick Strzoda. De nombreuses études et mesures sont menées depuis l’entrée en vigueur de l’expérimentation, afin de vérifier son utilité. Pour quel bilan ? Difficile à dire. Un comité de suivi doit se réunir d’ici quelques jours et décider des suites à donner.

Le 14 septembre, Ouest-France évoquait une hausse des accrochages et un effet nul sur la fluidité du trafic. Les mesures de pollution sont toujours en cours.