Loi Travail: 3.000 manifestants à Rennes, quelques heurts

LOI TRAVAIL L'université Rennes 2 a été bloquée ce matin...

C.A.

— 

Quelques heurts ont éclaté lors de la manifestation contre la loi Travail à Rennes, le 15 septembre 2016. Lancer le diaporama
Quelques heurts ont éclaté lors de la manifestation contre la loi Travail à Rennes, le 15 septembre 2016. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Pour cette première manifestation de rentrée contre la loi Travail, environ 3.000 personnes ont défilé dans les rues de Rennes ce jeudi. « Cette journée est décisive pour la suite du mouvement. On voit que la mobilisation est toujours forte », a estimé Fabrice Le Restif, secrétaire départemental de Force Ouvrière.

EN DIRECT: Les manifestations contre la loi Travail

La journée avait commencé par le blocage de l’université Rennes 2. Tôt ce matin, des étudiants ont paralysé le campus de Villejean, barrant l’accès aux étudiants qui venaient en cours.

Les manifestants se sont ensuite réunis sur l’esplanade de Gaulle, encerclée par les forces de l’ordre. Le préfet avait de nouveau donné ordre de bloquer l’accès au centre historique, théâtre d’affrontements ces derniers mois. Les barrières anti-émeutes ont été installées. Le trafic des bus a d’ailleurs été fortement perturbé.

Quelques heurts avec les CRS

Le cortège a souvent été coupé en deux. D’un côté les syndicats, qui ont suivi le parcours établi, et de l’autre les jeunes. Quelques heurts ont éclaté lorsque les deux cortèges se sont réunis, place de Bretagne. Les CRS, en sous-nombre en raison de la tenue toute proche du Space, et souvent en retard, ont tenté de bloquer l’accès à la place. Plusieurs manifestants ont essuyé des coups de matraque, avant un retour au calme. Sur leur chemin, quelques individus ont laissé des tags anarchistes.

A 13h30, la manifestation commençait à se disperser.