Manifestations: 600.000 euros pour les commerçants de Rennes

MANIFESTATIONS Une enveloppe va être allouée aux professionnels touchés…

C.A.

— 

Des heurts ont éclaté entre policiers et manifestants ce jeudi dans le centre-ville de Rennes.
Des heurts ont éclaté entre policiers et manifestants ce jeudi dans le centre-ville de Rennes. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Théâtre d’innombrables manifestations contre la loi Travail, le centre-ville de Rennes a souffert ces derniers mois. Les vitrines dégradées mais surtout la baisse de fréquentation sont venues plomber le moral et le chiffre d’affaires des commerçants. Bonne nouvelle pour eux, l’Etat a mis la main à la poche. Cet été, un courrier signé de la main de Manuel Valls a été adressé à la préfecture. A l’intérieur, une promesse d’aider les commerçants à hauteur de 600.000 euros, comme le révélait jeudi Le Journal des Entreprises.

On ignore cependant si la somme sera uniquement allouée au centre-ville de Rennes ou bien si d’autres villes touchées, comme Nantes, pourront y prétendre. Une réunion doit se tenir mardi en préfecture, afin de préciser les modalités de cette aide financière.

Maximum 3.000 euros

Selon nos informations, cette aide serait en moyenne de 3.000 euros par commerce touché et plafonnée à 10.000 euros. Pour y prétendre, les commerçants devront également justifier d’une perte de chiffre d’affaires d’au moins 30 %. « Mais sur quoi ? Une journée, une semaine, un mois ? Et pour les autres ? », s’interrogent déjà les professionnels du centre-ville.

La ville avait mis la main à la poche

Lors de sa venue en mai, Bernard Cazeneuve avait promis que les franchises aux assurances des commerces dégradés seraient prises en charge par l’Etat. Une cinquantaine de dossiers avaient été déposés à ce sujet en juillet.

Cette aide vient s’ajouter aux mesures prises par la ville de Rennes fin mai. Pour tenter de relancer l’activité, la municipalité avait offert des heures de stationnement gratuites et des tickets de transport en commun. Une aide alors évaluée à environ 350.000 euros.