Jörg Bong, l’écrivain qui a fait découvrir la Bretagne à des millions d’Allemands

LITTERATURE Les aventures du Commissaire Dupin s’arrachent outre-Rhin…

Jérôme Gicquel

— 

Tombé amoureux de la Bretagne, Jörg Bong vit désormais deux mois dans l'année dans la région.
Tombé amoureux de la Bretagne, Jörg Bong vit désormais deux mois dans l'année dans la région. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

A Concarneau ou à Pont-Aven, les professionnels du tourisme doivent désormais apprendre la langue de Goethe. Depuis 2012, le département du Finistère connaît en effet un afflux sans précédent de touristes allemands qui s’aventurent sur les traces du Commissaire Dupin. Les livres qui relatent les aventures de ce commissaire en Bretagne font un véritable carton en Allemagne, avec plus d’un million et demi d’exemplaires vendus.

C’est à l’éditeur allemand Jörg Bong, qui se cache sous le pseudo de Jean-Luc Bannalec, que l’on doit ce succès littéraire. « Chaque livre est une déclaration d’amour à la Bretagne. J’ai eu l’idée de cette série il y a douze ans en visitant la région. Je suis tombé amoureux des paysages fantastiques mais aussi des Bretons », raconte l’écrivain, qui vit désormais deux mois dans l’année en Bretagne avec toute sa famille.

Une série policière adaptée à la télévision allemande

Dans cette série policière, dont les trois premiers tomes ont été adaptés à la télévision et ont réuni quatre millions de téléspectateurs allemands à chaque fois, l’auteur fait voyager son inspecteur à travers la Bretagne avec des aventures se déroulant dans le Finistère sud, le golfe du Morbihan ou dans les marais salants de Guérande.

« Le cinquième tome qui sort en ce moment en Allemagne se passe sur la presqu’île de Crozon et la mer d’Iroise. Et le sixième est déjà en route avec cette fois la côte de granit rose comme décor », glisse l’écrivain, de passage à Rennes ce lundi pour recevoir le titre honorifique de Mécène de Bretagne. « Ce titre vient récompenser des personnes qui contribuent au rayonnement de la région dans le monde », souligne Anne Gallo, vice-présidente de la région en charge du tourisme.

Des voyages organisés sur les traces du commissaire

Avec les aventures de son Commissaire Dupin, Jörg Bong s’est en effet transformé en véritable ambassadeur de la Bretagne. « Le succès des livres a des répercussions économiques dans tout le département », assure Henri-Alain Le Fèvre, consul honoraire d’Allemagne dans le Finistère. « A Concarneau où se déroule l’un des tomes de la série, la fréquentation des touristes allemands a bondi de 70 % cet été », se félicite Anne Gallo.

>> A lire aussi : Bretagne: Le Finistère a toujours les faveurs des caméras

Surfant sur ce succès, un tour-opérateur allemand a même lancé des circuits cette année pour suivre les traces du Commissaire Dupin, qui n’en a décidément pas fini avec la Bretagne. En 2017, un guide touristique mentionnant ses bons plans sortira également dans les librairies allemandes. Littéralement tombé amoureux de la Bretagne, Jörg Bong le lui rend décidément bien.