Bretagne: Cinq festivals qui ne demandent qu’à se faire connaître

MUSIQUE A côté des gros mastodontes, la région regorge de petits festivals bien sympathiques…

Jérôme Gicquel

— 

Les mains des spectateurs du festival de Belfort.
Les mains des spectateurs du festival de Belfort. — POL EMILE / SIPA

Avec plus d’une centaine d’événements chaque année dans la région, la Bretagne est assurément une terre de festivals. Il y a bien sûr les gros mastodontes comme les Vieilles Charrues à Carhaix ou le festival Interceltique de Lorient ou quelques valeurs sûres comme le Bout du Monde à Crozon ou La Route du Rock à Saint-Malo. A côté de ça, des petits festivals tentent chaque année de se faire une place dans cette orgie musicale estivale en proposant une programmation moins mainstream. Le tout dans une ambiance décontractée. Tour d’horizon des festivals à découvrir cet été en Bretagne.

Festival Peace and Love à Mellionnec (le 9 juillet).

Revivre l’ambiance de Woodstock en plein cœur du Kreizh Breizh. Si la proposition vous tente, direction Mellionnec, petit bled de 500 âmes situé à la frontière des Côtes d’Armor et du Morbihan, qui accueille ce vendredi la première édition du festival Peace and Love. Les pantalons patte d’eph’et les chemisiers à fleurs seront donc de sortie avec une parade hippie et six groupes qui se relaieront sur scène jusqu’à l’aube « pour faire revivre l’ambiance, la joie et le bonheur qui existait à cette époque », indiquent les organisateurs.

On pourra notamment y écouter les groupes Hofmann Family Blues Experience ou Fuzz, qui propose des reprises de Creedence Clearwater Revival ou d’Eric Clapton. Si le succès est au rendez-vous les organisateurs prévoient de passer à deux jours dès l’an prochain.

Binic Folks Blues Festival (du 29 au 31 juillet).

La paisible station balnéaire de Binic (Côtes d’Armor) s’encanaille chaque fin juillet depuis 2008 avec le Binic Folks Blues Festival. Entièrement gratuit, l’événement s’est taillé au fil des années une jolie notoriété parmi les amateurs de blues, de folk, de rock indé et de guitares bien grasses.

Portée par l’association La Nef D Fous avec le soutien du label rennais Beast Records, la cuvée 2016 s’annonce une nouvelle fois prometteuse avec une trentaine de groupes pour assurer le show pendant trois jours. On jonglera entre le punk underground des Australiens d’Ausmuteants, le rock déglingué de Chouette, le surf garage des Américains ou le folk-blues du Londonien Mr. David Viner. La scène rennaise sera également en force chez les voisins costarmoricains avec les groupes Sapin, Madcaps, Head On et Versatil Monster.

Festival Visions à Plougonvelin (du 5 au 7 août).

Une programmation électro pointue, un site paradisiaque, un camping les pieds dans l’eau et des séances de cinéma. On nage en plein dans le bonheur avec le festival Visions qui investira début août le fort de Bertheaume près de Brest.

Absent l’an dernier pour des raisons financières, le festival se relance donc de belle manière. Entre deux bains, le public pourra se déhancher sur de la bonne électro avec à l’affiche Black Devil Disco Club, UVB 76, Not Waving ou le duo irlandais Lakker.

Motocultor Festival à Saint-Nolff (du 19 au 21 août).

Avis aux fans de métal. Depuis 2007, la région de Vannes enregistre un véritable tremblement de terre sonore à l’occasion du Motocultor Festival. Pour la cuvée 2016 qui se tiendra sur le site de Kerboulard à Saint-Nolff dans le Morbihan, on ne change pas la recette avec du gros son et un humour potache.

Pendant trois jours, plus de soixante groupes se relaieront sur scène avec quelques poids lourds annoncés comme Nashville Pussy, Black Bomb A, Agnostic Front ou Soulfly. En 2015, le Motocultor avait été couronné de succès en accueillant près de 20.000 spectateurs et en décrochant le titre honorifique de Meilleur festival de taille moyenne à l’occasion des Festival Awards.

Les Fanfarfelues à Vitré (du 26 au 28 août).

Pour bien finir l’été, direction Vitré où se tient depuis l’an dernier le festival Les Fanfarfelues. Festive et éclectique, la programmation propose un voyage dans le vaste univers des fanfares, en passant par le funk, le rock, le hip-hop, les musiques des Balkans ou encore africaines.

On pourra retrouver cette année sur scène les Allemands de Mardi Gras BB, les Belges de l’Orchestre du Belgistan ou la fanfare rennaise Ooz Band.