Bretagne: Les menhirs de Carnac veulent la reconnaissance de l’Unesco

TOURISME Une association se bat pour le classement du site mégalithique au patrimoine mondial…

Jérôme Gicquel
— 
Le site mégalithique de Carnac est composé de plus de 3.000 menhirs alignés.
Le site mégalithique de Carnac est composé de plus de 3.000 menhirs alignés. — Miguel Medina

Les célèbres menhirs de Carnac (Morbihan) rejoindront-ils un jour le club très sélect des monuments classés au patrimoine mondial de l’Unesco ? La demande n’est pas nouvelle puisque les mégalithes sont déjà inscrits depuis 1996 sur la liste indicative française, sorte de pré-inscription pour tenter de décrocher le Graal.

Pour faire avancer le dossier d’inscription, l’association Paysages de mégalithes, qui rassemble 26 communes du Morbihan, a vu le jour en 2012. Aux côtés du ministre de la Culture, elle devrait déposer d’ici la fin de l’année une déclaration de valeur universelle exceptionnelle, première étape du dépôt de candidature.

Le fest-noz déjà reconnu au patrimoine de l’humanité

Cette démarche a reçu en début de semaine le soutien de la région Bretagne et de son président. « Les mégalithes ont toujours été étroitement liés à l’histoire et à la culture bretonnes. Ils occupent une place très spécifique, à la fois par leur aspect monumental, leur diversité, leur nombre et par le rang qu’ils occupent dans l’historiographie mondiale », indique Jean-Yves Le Drian dans un communiqué.

>> A lire aussi : Les nouveaux inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco

Datant de l’époque néolithique, le site mégalithique de Carnac est constitué de près de 4.000 menhirs parfaitement alignés. Fin 2012, le fest-noz, autre élément majeur de la culture bretonne, avait obtenu la consécration de l’Unesco en étant reconnu au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.