Bretagne: Les pêcheurs alimentaient illégalement des restaurants en fruits de mer

FAITS DIVERS Le trafic porte sur des centaines de milliers d’euros…

J.G.
Fruits de mer et crustacés, illustration.
Fruits de mer et crustacés, illustration. — SIPA

Sept personnes soupçonnées de pêche illégale et de revente de fruits de mer et de poissons à des restaurateurs ont été interpellées mardi dans l’agglomération de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor), rapporte Ouest-France. Les pêcheurs sont accusés d’avoir alimenté clandestinement des patrons de restaurants de la région pendant plusieurs mois en leur livrant des centaines de kilos de coquilles Saint-Jacques, d’ormeaux, d’araignées et de poissons.

Selon les enquêteurs qui ont démarré leur travail d’investigation fin 2015, le trafic porte sur des centaines de milliers d’euros. Parmi les sept personnes interpellées mardi, certaines ont été remises en liberté. Les autres pourraient être déférés ce jeudi devant le parquet de Saint-Brieuc.