Saint-Malo: Le collège Surcouf sera fixé sur son sort début juillet

EDUCATION L’établissement doit normalement fermer ses portes à la rentrée 2017…

Jérôme Gicquel

— 

Vue extérieure du collège Surcouf à Saint-Malo.
Vue extérieure du collège Surcouf à Saint-Malo. — Google Maps

L’avenir du collège Surcouf à Saint-Malo est désormais entre les mains de Christophe Mirmand, préfet d’Ille-et-Vilaine. Alors que la fermeture de cet établissement classé en Réseau d’éducation prioritaire a été décidée fin mai par le Conseil départemental pour des raisons de rationalisation des effectifs, la décision du préfet devrait intervenir début juillet.

Avant cela, le Conseil départemental de l’Education Nationale doit se réunir ce mercredi pour émettre un avis. Réunis en session jeudi et vendredi, les élus du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine se prononceront également sur le sujet.

Polémique après l’évacuation par les forces de l’ordre

L’annonce de la fermeture du collège Surcouf prévue pour la rentrée 2017 avait provoqué une vive réaction des parents d’élèves. Bloquant les entrées de l’établissement le 2 juin, ces derniers avaient été délogés par la force par les policiers, ce qui avait provoqué une belle polémique.

La ministre de l’Education Nationale Najat Vallaud-Belkacem avait d’ailleurs réagi à cette affaire, estimant que ce n’était « pas normal que des élèves soient blessés dans une manifestation pacifique ». Suite à l’intervention des forces de l’ordre le 2 juin, trois enfants avaient été blessés et transportés à l’hôpital.