Rennes: La grande pelouse du parc du Thabor enfin autorisée

ENVIRONNEMENT L'entrée principale du parc va être entièrement revue...

Camille Allain

— 

Le Carré Duguesclin, à l'entrée du parc du Thabor, est désormais autorisé au public.
Le Carré Duguesclin, à l'entrée du parc du Thabor, est désormais autorisé au public. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

C’était un peu l’énigme du parc du Thabor. Pourquoi la grande et belle pelouse du Carré Du Guesclin était-elle interdite au public ? Situé à côté de l’entrée de l’église Saint-Melaine, le grand espace de verdure est depuis samedi autorisé aux visiteurs, qui peuvent la piétiner (gentiment) et même s’y allonger, et ce, jusqu'en septembre. Seuls les jeux de ballons y restent interdits « afin de préserver la tranquillité de chacun », précise la ville de Rennes.

Plus d’un million et demi de visiteurs

Pour protéger la pelouse, la municipalité a depuis longtemps interdit l’accès à cet espace pourtant tentant. « On ne savait pas trop si on avait le droit de s’installer », témoignent des lycéennes, qui n’ont pas osé s’aventurer bien loin. «Nous ne pouvons pas la rendre plus accessible car c’est une pelouse fragile», explique la direction des jardins sur le site de Rennes Métropole.

Ici, seuls quelques événements comme Mythos ou Le Grand Soufflet pouvaient installer leur chapiteau. Mais la municipalité a fini par céder, face à l’augmentation de la fréquentation des espaces verts. Chaque année, le parc du Thabor accueille 1,5 million de visiteurs.

>> A lire aussi: Le Thabor, lieu le plus photographié sur Instagram 

L’accès au parc sera cependant modifié pendant quelques semaines. Des travaux de réaménagement sont actuellement menés le long de l’église Saint-Melaine afin d’élargir l’entrée principale du parc, dont le dernier lifting remonte aux années 50.

Ces travaux s’inscrivent dans un grand plan de rénovation du parc prévu pour s’étaler sur une dizaine d’années. Le kiosque, la brasserie, l’Enfer, la colonne de Juillet, les cascades, ou encore  l’aire de jeux pour enfants ont déjà été remis à neuf.