Enfants blessés à Saint-Malo: Belkacem veut «des informations exactes»

EDUCATION La ministre a réagi après l’intervention de la police devant un collège…

C.A. avec AFP

— 

La ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, ici lors de sa venue à Rennes en 2012.
La ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, ici lors de sa venue à Rennes en 2012. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

L’intervention des policiers jeudi devant le collège Surcouf à Saint-Malo continue de faire réagir. Invitée à se prononcer sur la blessure de trois enfants, la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem a déclaré dimanche sur France 3 qu’il n’était « pas normal que des élèves soient blessés » dans « une manifestation pacifique ». La ministre a également annoncé « avoir demandé que les informations exactes sur la façon dont l’intervention s’est passée soient fournies ».

« Ces images sont terribles »

Jeudi, des policiers étaient intervenus devant le collège Surcouf de Saint-Malo, où des parents d’élèves et des enfants manifestaient contre la fermeture de l’établissement. Trois enfants ont été blessés dans cette intervention. « Je déplore cet épisode, ces images sont terribles », a poursuivi la ministre. « Il faut savoir qu’il s’agissait d’ouvrir la grille d’un collège qui avait été cadenassée par des manifestants, pour que les élèves ne restent pas attroupés dans des situations d’insécurité dehors ».

L’intervention policière « a causé un profond émoi chez les enfants dont beaucoup sont partis choqués et apeurés », a souligné de son côté vendredi la fédération de parents d’élèves FCPE. Au lendemain de cette intervention, l’absentéisme s’est élevé à 40% dans le collège.

La fermeture de l’établissement a été annoncée pour la rentrée 2017 la semaine dernière par le conseil départemental d’Ille-et-Vilaine. La décision serait motivée par la baisse des effectifs dans la cité malouine.