Bretagne: Vingt ans de prison pour le viol d'un étudiant handicapé

JUSTICE L'homme avait déjà été condamné pour des faits similaires...

C.A.

— 

Illustration du code pénal, ici aux assises d'Ille-et-Vilaine à Rennes.
Illustration du code pénal, ici aux assises d'Ille-et-Vilaine à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

L’homme qui comparaissait vendredi et samedi devant la cour d’assises du Finistère est un habitué des tribunaux. Déjà condamné pour viol, ce Brestois de 32 ans était de nouveau jugé pour des faits similaires.

Une relation « consentie »

En septembre 2013, il avait imposé une fellation à un étudiant en situation de handicap, rapporte Le Télégramme. Après avoir nié les faits, le prévenu avait expliqué que cette relation était consentie.

Samedi, la cour d’assises l’a condamné à la peine de vingt ans de prison, assortie de cinq ans de suivi sociojudiciaire. L’avocat général avait requis une peine de 22 ans de prison, qui n’a pas été suivie par les jurés.