Rennes: La ville porte plainte après l'occupation de salle de la Cité

MANIFESTATION Les occupants ont été mis dehors dimanche matin…

C.A.

— 

La salle de la Cité à Rennes, ici lors de la première occupation du 1er au 13 mai.
La salle de la Cité à Rennes, ici lors de la première occupation du 1er au 13 mai. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

La maire de Rennes Nathalie Appéré a annoncé que la ville allait porter plainte après l’occupation illégale de la salle de la Cité pendant deux jours. Vendredi soir, des opposants à la loi Travail avaient forcé l’accès par le toit, afin de pénétrer dans le bâtiment. Sollicitée dès vendredi, l’évacuation de la sallea eu lieu ce dimanche matin, pour limiter les perturbations pour le voisinage.

Un état des lieux à venir

L’évacuation s’est déroulée sans heurt et dans le calme. « Un état des lieux de la Salle de la Cité va être mené par les services municipaux, pour faire l’inventaire des éventuelles dégradations », a fait savoir la maire dans un communiqué.

C’est la deuxième fois que la salle est investie par des militants. Du 1er au 13 mai, une première occupation avait eu lieu, avant que la ville ne sollicite l’intervention des forces de l’ordre. Les occupants ont d’ailleurs fait savoir qu’ils souhaitaient revenir dans la maison du Peuple. Un rassemblement de soutien est par ailleurs annoncé ce dimanche à 20h place Sainte-Anne.