EN IMAGES. Forte mobilisation à Rennes et quelques dégradations

LOI TRAVAIL Plusieurs milliers de personnes défilent ce jeudi midi dans les rues de la capitale bretonne…

J. G et C. A.

— 

Les membres de la CGT ont allumé de nombreux fumigènes, ici lors de la manifestation contre la loi Travail à Rennes, le 26 mai 2016. Lancer le diaporama
Les membres de la CGT ont allumé de nombreux fumigènes, ici lors de la manifestation contre la loi Travail à Rennes, le 26 mai 2016. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

La mobilisation contre la loi Travail s’est intensifiée ce jeudi midi à Rennes. A l’appel de l’intersyndicale, plusieurs milliers de manifestants défilent actuellement dans les rues du centre-ville de la capitale bretonne. Parti à 11h de l’esplanade de Gaulle, le cortège a ensuite pris la direction du boulevard de la Liberté et de la place de Bretagne avant de revenir sur les quais dans le centre-ville. Les syndicats estiment que 8.000 personnes ont défilé au plus fort de la mobilisation.

Comme à chaque manifestation, un important dispositif policier a été mobilisé pour sécuriser les accès de la place de la Mairie et du Parlement de Bretagne.

Des dégradations sont déjà à signaler en marge du défilé. Plusieurs personnes se sont ainsi introduites dans la station de métro République et ont rendu inutilisables des bornes de validation des tickets à l’aide de mousse expansive. Vingt personnes avaient été interpellées pour des faits similaires la semaine dernière. Des actions similaires ont été menées sur des horodateurs.

La façade de la rédaction du journal Ouest-France a également été prise pour cible avec des jets de peinture et l’inscription de plusieurs tags injurieux. La manifestation se poursuit actuellement sous haute protection policière.

Regroupé sur l'esplanade de Gaulle, le cortège s'est ensuite scindé en deux. Une partie des manifestants a pris la direction du dépôt de bus de la plaine de Baud, bloqué depuis ce matin et empêchant les bus de circuler normalement.