Rennes: Après la casse, la ville annonce des aides aux commerçants

COMMERCE Après les débordements de ces dernières semaines, le centre-ville veut relancer son activité économique…

Jérôme Gicquel

— 

Plusieurs commerces ont eu leur vitrine brisée lors d'affrontements en marge des mobilisations contre la loi Travail.
Plusieurs commerces ont eu leur vitrine brisée lors d'affrontements en marge des mobilisations contre la loi Travail. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Malmené depuis deux mois par les violences et les débordements qui ont émaillé les manifestations contre le projet de loi Travail, le centre-ville de Rennes veut retrouver de l’attractivité. Face au ras-le-bol des commerçants, la ville et la métropole ont décidé de sortir le chéquier en finançant plusieurs mesures « pour que les gens retrouvent le chemin du centre-ville ces prochaines semaines », indique Nathalie Appéré, la maire de Rennes.

>> A lire aussi : >> A lire aussi : A Sainte-Anne, les commerçants veulent un retour à la vie normale

Le calendrier s’annonce en tout cas propice pour les affaires avec plusieurs événements majeurs qui devraient booster l’activité commerciale ces prochaines semaines comme les demi-finales du Top 14, l’Euro 2016 de football, les soldes d’été (du 22 juin au 2 août) ou la Grande Braderie qui se déroulera le 29 juin. Et pour que les clients soient au rendez-vous, la ville et la métropole entendent favoriser l’accessibilité du centre-ville.

Gratuité des transports et du stationnement

Cela passera notamment par l’octroi de 30.000 heures de stationnement gratuit, contre 15.000 initialement prévues dans le cadre du plan d’action commerce du centre-ville signé il y a quelques avec les fédérations de commerçants. 50.000 tickets de transport gratuit seront aussi délivrés par les commerçants à leurs clients, au lieu des 15.000 envisagés dans un premier temps. « La gratuité sera également totale sur le réseau Star un samedi pendant la période des soldes d’été. Il nous faut désormais nous entendre sur la date exacte », souligne Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole.

>> A lire aussi : Loi Travail: Pourquoi ça chauffe à Nantes et à Rennes

La ville de Rennes s’est également engagée à accorder la gratuité du droit de terrasse pendant un mois pour 300 commerçants du centre-ville impactés par les débordements de ces dernières semaines. Ces mêmes commerçants pourront également bénéficier d’emplacements gratuits pour la Grande Braderie de Rennes. Au total, c’est une enveloppe « de 350 000 à 400 000 euros » qui sera débloquée par la ville et la métropole » pour accroître la fréquentation commerciale du centre-ville ces prochaines semaines.