Rennes: Un projet de librairie sur le mail Mitterrand

COMMERCE Ayla Saura et Solveig Touzé espèrent ouvrir leur boutique début novembre…

Jérôme Gicquel

— 

Ayla Saura (à gauche) et Solveig Touzé espèrent ouvrir leur librairie sur le mail début novembre.
Ayla Saura (à gauche) et Solveig Touzé espèrent ouvrir leur librairie sur le mail début novembre. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Alors que trois librairies ont baissé le rideau ces dernières années (Alphagraph, Le Chercheur d’art et plus récemment Saint-Germain près du Parlement), le livre a-t-il un avenir dans la capitale bretonne ? « Bien sûr », répondent en chœur Solveig Touzé et Ayla Saura. Les deux jeunes femmes, qui se sont rencontrées à la librairie Coiffard à Nantes où elles étaient toutes deux apprenties, planchent depuis plusieurs mois sur l’ouverture d’une nouvelle librairie à Rennes, baptisée La Nuit des temps.

>> A lire aussi : Quand les libraires s’amusent avec les bandeaux des livres

« Ce sera une librairie généraliste avec deux thématiques qui seront particulièrement mises en avant, le féminisme et l’écologie », indiquent les deux femmes, qui se définissent elles-mêmes comme militantes. « On aura bien sûr du Marc Lévy car nous ne voulons pas faire de notre librairie un endroit élitiste. Mais on pourra aussi proposer aux lecteurs des choses plus inattendues ou certains de nos coups de cœur. C’est en tout cas la vision que l’on a de notre métier, des passeurs de culture qui font se rencontrer un lecteur et un livre », souligne Ayla.

Le mail Mitterrand et ses promesses pour l’avenir

Si le projet a déjà pris forme sur le papier, il reste désormais à le concrétiser en convainquant les banques et en trouvant un local commercial. « Ce sera de toute façon sur le mail François Mitterrand. C’est un quartier qui est en plein boom et offre de belles perspectives commerciales. On a vraiment envie de s’intégrer dans la dynamique naissante de cette vie de quartier », indique Solveig, qui se projette déjà dans sa future boutique. « On sera dans une ambiance assez cosy, avec un coin lecture. On veut un endroit où les gens se sentent bien et aient envie de rester », poursuit-elle.

>> A lire aussi : Rennes: Le mail François Mitterrand en mode sport et détente

Si tout se passe bien pour les deux jeunes libraires, La Nuit des temps devrait ouvrir ses portes début novembre avec près de 6.000 références en rayons. Avant cela, Solveig et Ayla cherchent à financer une partie de leur projet, et notamment l’univers graphique du lieu, à travers une campagne de financement participatif lancée sur Ulule. « Il y a encore de la place pour une librairie comme la nôtre à Rennes et on compte bien pour cela sur le soutien des futurs lecteurs », assure Ayla.