Rennes sur Roulettes: Le Belge Bart Swings fait valser la concurrence dans la capitale bretonne

SPORT Le grand favori du marathon international a tenu son rang dimanche après-midi...

Jeremy Goujon
— 
Comme en 2014 et 2015, Bart Swings s'est montré le plus rapide à Rennes.
Comme en 2014 et 2015, Bart Swings s'est montré le plus rapide à Rennes. — J. Ermine / CPB Rennes

Une semaine après son succès à Incheon (Corée du Sud), en ouverture de la Coupe du monde de marathon, Bart Swings a remporté la deuxième étape, ce dimanche, dans la capitale bretonne. Le Belge (25 ans) s’est ainsi offert un 3e « Rennes sur Roulettes » consécutif, à l’occasion de la 34e édition.

Les Français finissent bredouilles

Dans des conditions dantesques - en raison d’une pluie incessante - l’équipe EOSkates, emmenée par le champion du monde Ewen Fernandez, a mené un train d’enfer et étiré le peloton, jusqu’à éclatement. Six patineurs étaient alors détachés à mi-course, dont trois Français, Fernandez étant accompagné de Nolan Beddiaf et Guillaume de Mallevoue. Un trio qui aura tout essayé pour faire craquer le double vainqueur sortant, en vain.

La victoire se jouait finalement à cinq, après que le Néo-Zélandais Peter Michael a lâché prise. À un kilomètre de l’arrivée, Bart Swings prenait l’initiative en prenant la tête du groupe. Son accélération progressive s’avérait fatale pour ses concurrents, au grand dam d’Ewen Fernandez (2e) et du Mexicain Mike Paez (3e).

La Costarmoricaine Leroux au top

Chez les femmes, on attendait Juliette Pouydebat, et on a vu Maëlann Leroux (19 ans). La membre du Pôle France Nantes, originaire de Fréhel, a été la plus véloce dans les rues rennaises. L’Allemande Katharina Rumpus termine 2e.

La troisième manche de la World Inline Cup (WIC) aura également lieu en France, plus précisément à Dijon, le 12 juin.