Rennes: Les abords du dépôt pétrolier de Vern bloqués par des opposants à la loi Travail

MANIFESTATION D'importants ralentissements sont à déplorer ce mercredi...

C.A.
Des représentants syndicaux ont bloqué les ronds-points de Vern-sur-Seiche, près de Rennes le 18 mai 2016 pour protester contre la loi Travail.
Des représentants syndicaux ont bloqué les ronds-points de Vern-sur-Seiche, près de Rennes le 18 mai 2016 pour protester contre la loi Travail. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Sous un crachin désagréable, ils sont une poignée à filtrer les véhicules sur le rond-point de Vern. Les voitures peuvent passer mais tous les poids lourds doivent se ranger. « Les gendarmes nous ont dit de ne pas bloquer le dépôt pétrolier, alors on bloque les abords », explique un manifestant.

De gros bouchons vers Rennes

Depuis 6h30 ce matin, la circulation est donc particulièrement délicate sur la route entre Rennes et Angers. Décidée par la CGT, FO et l’assemblée générale interprofessionnelle de Rennes, l’action de blocage concerne les deux ronds-points de la D173 menant à la capitale bretonne. D’importants bouchons étaient à déplorer.


«Nous avons bloqué la rocade mardi, il fallait changer d’objectif », justifie Raphaël Métivier, délégué FO Transports. Un peu plus loin, les routiers prennent leur mal en patience. « Nos collègues ont été bloqués hier pendant cinq heures. On verra combien de temps on reste plantés là », témoigne un salarié du transport. « On est d’accord avec eux. Ils veulent passer en force, nous enlever les heures supplémentaires. Mais sans ça, ils ne trouveront plus personne pour bosser. On gagnera plus au chômage », lâche un petit groupe, arrêté sur le bord de la route.

Pour éviter le secteur, privilégiez les accès par Chantepie ou Noyal-Châtillon-sur-Seiche, où la circulation est fluide.