Bretagne: Un réseau ukrainien d’immigration clandestine démantelé

FAITS DIVERS Les clandestins étaient convoyés en Grande-Bretagne au départ de ports de la région…

Jérôme Gicquel

— 

La gendarmerie maritime patrouille ici au large de Saint-Malo.
La gendarmerie maritime patrouille ici au large de Saint-Malo. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Quatre personnes de nationalité ukrainienne ont été interpellées vendredi à Plérin et à Saint-Quay-Portrieux dans les Côtes d’Armor alors qu’elles organisaient le passage clandestin de sept ressortissants, eux aussi ukrainiens, vers la Grande-Bretagne. Les quatre membres de ce réseau d’immigration clandestine ont été mis en examen ce mardi pour aide à l’entrée, à la circulation ou au séjour irréguliers d’étrangers en bande organisée et placés en détention provisoire.

Active depuis 2012, la structure aurait organisé « a minima une vingtaine de passages de clandestins » selon le procureur de la République de Rennes. Pris en charge par l’organisation depuis l’Ukraine, les clandestins étaient acheminés en France par voie routière puis convoyés en Grande-Bretagne par voiliers au départ de ports bretons et normands.