Loi Travail: La quête des manifestants pour bloquer la rocade de Rennes

MANIFESTATION Le cortège a cherché à rejoindre les routiers...

C.A.
— 
Des manifestants traversent le square des Hautes-Chalais à Rennes, lors d'une manifestation contre la loi Travail, ici le 17 mai 2016.
Des manifestants traversent le square des Hautes-Chalais à Rennes, lors d'une manifestation contre la loi Travail, ici le 17 mai 2016. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

La manifestation contre la loi Travail a pris plusieurs formes ce mardi à Rennes. Après des premiers blocages des routiers sur la rocade le matin, un cortège d’environ 1.000 personnes a défilé dans les rues de Rennes en fin de matinée. La manifestation, qui s’est déroulée sans heurt, s’est ensuite scindée en deux. D’un côté la plupart des syndicats de salariés ont regagné l’esplanade de Gaulle. De l’autre, environ 300 personnes ont pris la direction du sud de la ville, pour « aider les routiers à bloquer la rocade ».

Parti du centre-ville, le cortège a dû emprunter un curieux itinéraire, afin d’éviter les cordons de forces de l’ordre déployés. Plusieurs centaines de personnes ont ainsi défilé au milieu des immeubles du square des Hautes-Chalais, avant de regagner le parking du centre commercial Alma, qui avait fermé ses portes.

Les CRS dans le parc de Bréquigny

Les forces de l’ordre ont alors encerclé les manifestants afin de leur empêcher d’accéder au périphérique. Refoulés vers le parc Bréquigny, les manifestants ont de nouveau tenté de bloquer la circulation, avant d’essuyer des tirs de gaz lacrymogènes. Les CRS ont ensuite investi le parc situé en bord de rocade. Quatre personnes ont été interpellées au cours du rassemblement. Deux pour jets de projectiles, un pour visage dissimulé et un pour port d’engin incendiaire.