Stade Rennais: Le parcours en rouge et noir de Christian Gourcuff en cinq dates clés

FOOTBALL Le début de l'histoire entre le club bretillien et le coach breton remonte à plus de 40 ans...

Jeremy Goujon

— 

Christian Gourcuff lors de son premier passage en tant qu'entraîneur du Stade Rennais, en 2001-2002.
Christian Gourcuff lors de son premier passage en tant qu'entraîneur du Stade Rennais, en 2001-2002. — V. Hache / AFP

Le retour de Christian Gourcuff sur le banc de touche du Stade Rennais marque un nouvel épisode de l’histoire entre les deux parties. Une relation entamée en 1972, lorsque le légendaire Jean Prouff avait fait venir le Finistérien dans les équipes de jeunes du SRFC.

  • 10 juin 1973 : victoire en Coupe Gambardella

Après deux Coupes de France (1965 et 1971), le Stade Rennais remporte la première de ses trois Coupes Gambardella (avant 2003 et 2008). Christian Gourcuff, âgé de 18 ans, figure parmi les vainqueurs de l’AS Brestoise (aux tirs au but), aux côtés notamment de Pierrick Hiard, Jean-Luc Arribart et Jean-Paul Rabier. Il quitte l’Ille-et-Vilaine l’année suivante pour rejoindre son mentor à l’US Berné (Morbihan), alors en D3. « J’ai toujours eu des relations privilégiées avec Jean Prouff, déclare Gourcuff. Quand j’étais étudiant à Rennes, j’allais souvent chez lui et je faisais les déplacements avec lui. Humainement, c’était quelqu’un de bien. »

  • 28 juillet 2001 : le cauchemar Djibril Cissé

Auréolé de deux accessions en D1 avec le FC Lorient (1998 et 2001), Christian Gourcuff revient en tant qu’entraîneur à Rennes, à la place de Paul Le Guen. Si le tout début de saison est intéressant avec une présence en demi-finale de la Coupe Intertoto (contre le Aston Villa de David Ginola), l’entame de championnat est catastrophique. Lors de la première journée, l’AJ Auxerre marche ainsi sur les Rouge et Noir en leur infligeant un retentissant 0-5 ! Le jeune Djibril Cissé inscrit à cette occasion un quadruplé en 50 minutes. Quatre, c’est aussi le nombre de buts qu’encaissera Rennes la journée suivante, à Sochaux (4-3)...

  • 3 mars 2002 : bis repetita contre Lorient

À jamais associé au club morbihannais (qu’il fait monter une 3e fois en première division en 2006), Gourcuff présente la particularité d’être tombé à deux reprises devant le FCL, en 2001-2002. Après une élimination en 16es de finale de la Coupe de France le 19 janvier, route de… Lorient (1-2), le Stade Rennais cède encore face aux Merlus, au Moustoir cette fois, en demi-finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Dans les deux cas, le bourreau s’appelle Jean-Claude Darcheville, un ancien de la maison rouge et noire, entre 1995 et 1998. (Double) ironie du sort, quand tu nous tiens…

  • 21 juin 2006 : Yoann Gourcuff signe à l’AC Milan

Arrivé au centre de formation rennais en 2001, soit dans les bagages de son père, Gourcuff junior explose durant l’exercice 2005-2006. Refusant de prolonger son bail en Bretagne, il s’engage en faveur du « plus grand club au monde », comme il le décrit à l’époque. Beaucoup y voient surtout une vengeance du paternel, évincé du SRFC quatre ans auparavant. « C’est lui qui a géré son départ, je n’ai eu qu’un rôle de conseil, assure Christian Gourcuff. Après mon licenciement, j’ai tout de suite pensé à lui. La meilleure solution était de le sortir de là (sic). Ça ne s’est pas fait, et de toute façon, lui ne souhaitait pas partir, parce qu’il était bien au centre. »

  • 10 mai 2016 : nouveau chapitre à Rennes

Dix-huit mois après la « prédiction » de Charles Biétry dans les colonnes de 20 Minutes (« L’idée première de René Ruello, c’est de travailler de nouveau avec lui »), le come-back de Christian Gourcuff est officialisé par la direction du Stade Rennais. Avec l’espoir de s’inscrire, cette fois, dans la durée. « Ce qui est difficile dans le football, c’est qu’il faut du temps pour construire, mais la sanction est immédiate, confie le président Ruello à Ouest-France. Christian aura à charge de donner une identité de jeu à cette équipe, qui en cherche depuis longtemps. Ce n’est pas si facile, mais il fait partie des personnes capables de le faire. »