Rennes: L'occupation de la salle de la Cité remise en question

MANIFESTATION La mairie avait mis à disposition la salle de concerts...

C.A.

— 

La salle de la Cité à Rennes est occupée depuis le 1er mai.
La salle de la Cité à Rennes est occupée depuis le 1er mai. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Occupée depuis le dimanche 1er mai et la manifestation de la fête du Travail, la salle de la Cité pourrait-elle être évacuée? Pas impossible. Après avoir signé un contrat avec les occupants, la municipalité rennaise a fait savoir qu’elle avait décidé « de réexaminer la situation en lien avec la préfecture ».

La ville n’a guère apprécié les actions menées mardi en marge du rassemblement contre la loi Travail. Environ 300 personnes ont défilé dans les rues, bloquant le trafic ferroviaire avant d’envahir le hall du Crédit Mutuel de Bretagne. Un autre défilé nocturne a ensuite été improvisé. «La ville condamne très fermement ces atteintes inacceptables à l’ordre et à la tranquillité publics. Ils contreviennent aussi aux engagements pris lors de la signature de la convention de mise à disposition de la salle de la Cité», a fait savoir Nathalie Appéré dans un communiqué.

>> A lire aussi: Les manifestants veulent bloquer l'économie

La réunion prévue mardi après-midi pour étudier les conditions de prolongation de la convention a été annulée. Ce contrat avait été signé afin d’encadrer l’occupation de la salle de concerts, renommée «Maison du peuple». L’occupation devait se poursuivre jusqu’au 16 mai. La ville devrait se prononcer dans la journée.