Brest: Ivre, il frappe sa compagne avec un nunchaku

FAITS DIVERS L’homme a été écroué en attendant sa convocation devant le tribunal…

J.G.

— 

La ville de Brest (Finistère).
La ville de Brest (Finistère). — Capture d'écran / Google Maps

La police est intervenue dimanche soir un peu avant minuit dans le quartier de Quéliverzan à Brest pour une dispute conjugale, rapporte Ouest-France. Alertés par les voisins, les policiers ont découvert à leur arrivée dans l’appartement une femme présentant des plaies saignantes à la tête et à la bouche ainsi que des traces de strangulation. Son compagnon de 46 ans était quant à lui tranquillement installé dans le canapé avec un nunchaku posé près de lui.

Il présentait une alcoolémie de 2,46 grammes par litre de sang au moment de son interpellation. Lors de sa garde à vue, il a reconnu seulement une partie des faits. Déjà connu pour des faits similaires, il a été écroué en attendant sa convocation devant le tribunal en juin. Agée de 54 ans, la victime s’en tire quant à elle avec une interruption temporaire de travail de deux jours.