Stade Rennais: «Je n'aurais pas pu aller à Las Vegas», déclare Sylvain Armand

FOOTBALL Le défenseur revient sur l'escapade de ses anciens coéquipiers dans la ville du péché...

Jeremy Goujon
— 
Sylvain Armand à la lutte avec le Parisien Lucas Moura, la saison dernière au Parc des Princes.
Sylvain Armand à la lutte avec le Parisien Lucas Moura, la saison dernière au Parc des Princes. — G. Jeffroy / Sipa

À deux jours du déplacement du Stade Rennais au Parc des Princes, pour y défier le PSG (vendredi, 20 h 30), Sylvain Armand a été interrogé sur la virée de quelques joueurs parisiens à Las Vegas.

La classe à Vegas

« Sin City » (la ville du péché) avait en effet été choisie par certains comme « lieu de décompression », après la victoire en finale de la Coupe de la Ligue, le week-end dernier. « Il y en a qui ont décidé d’aller là-bas, très bien, c’est une belle destination », estime Armand, qui a passé neuf ans dans la capitale (2004-2013).

« Ils ont eu trois jours, je ne sais pas où sont partis les autres, peut-être à Marrakech, Madrid ou Barcelone. Moi, j’aurais fait pareil, je serais parti quelque part avec ma femme, mais certainement pas à Vegas. Avec les enfants, ça n’aurait pas été évident. »

Tout sauf une sinécure au Parc

En quête de la 6e place de Ligue 1 avec le SRFC, « Thiago Sylvain » pense que le degré de motivation de ses anciens coéquipiers sera intact, malgré leur escapade US. « Le décalage horaire ? C’est leur problème. Si je trouve ça pro ? C’est à Laurent Blanc de juger si c’est bien ou pas. S’ils se sont bien amusés, tant mieux. Mais pour moi, ce n’est pas une bonne nouvelle. »

« Ce sont des professionnels que j’ai pour la plupart côtoyés. Quand ils reviennent à l’entraînement ou en compétition, c’est pour gagner. Ils vont tout donner pour bien finir la saison. » Un objectif partagé par les Rouge et Noir, le relâchement en moins…