Internet: Rennes sera entièrement fibrée d'ici 2020

NUMERIQUE Orange a annoncé des investissements massifs dans la région...

C.A.

— 

Marcq-en-Baroeul, le 28 octobre 2013. Des techniciens de la fibre optique orange interviennent sur une armoire de raccordement.
Marcq-en-Baroeul, le 28 octobre 2013. Des techniciens de la fibre optique orange interviennent sur une armoire de raccordement. — M.Libert/20 Minutes

La ville qui a vu naître le Minitel sera entièrement équipée de la fibre optique d’ici 2020, si l’on en croit les responsables d’Orange Ouest. L’opérateur téléphonique a prévu d’investir massivement dans le raccordement des immeubles de la capitale bretonne, ainsi qu’à Brest, qui devrait également être entièrement raccordée d’ici trois ans.

« Le cuivre a 40 ans »

« La difficulté, c’est souvent de convaincre les syndics de nous laisser entrer dans l’immeuble. Pourtant, ça ne leur coûte rien, tout est à notre charge », explique Pierre Jacobs, directeur d’Orange Ouest.

Pour certains ménages ultra-connectés, l’arrivée de la fibre viendra soulager le réseau cuivre, un peu en souffrance face à la multitude d’appareils. « La technologie cuivre a 40 ans. On l’a poussée à son maximum et elle est toujours très utilisée. Mais quand on a deux ordinateurs, trois téléphones deux télévisions, plus des tablettes et des smartphones, c’est plus compliqué », poursuit le directeur régional.

Déjà 40.000 logements raccordés

L’entreprise n’est pas la seule à équiper Rennes de fibre optique. Free a déjà investi depuis 2012 dans l’installation de réseaux de fibre. Les différents opérateurs se louent respectivement leurs réseaux, afin de proposer une offre fibre à leurs clients.

A l’heure actuelle, 40.000 logements rennais peuvent prétendre à la fibre et son débit de 200 Megas. Trois nouvelles villes seront également raccordées au réseau d’ici deux ans : Saint-Grégoire, en 2016, puis Le Rheu et Bruz, courant 2017.

Orange a également annoncé vouloir fibrer toute la ville de Brest d’ici fin 2018. L’opérateur a par ailleurs été retenu par le syndicat mixte Mégalis pour raccorder 1,2 million de foyers à la fibre. L’investissement sera cette fois-ci soutenu par les finances publiques.