L'université Rennes 2 décale les partiels prévus le jour de la manifestation

MANIFESTATION Les étudiants avaient voté en ce sens lundi midi…

C.A.

— 

Assemblée générale étudiante à l'université Rennes 2, le 18 avril 2016.
Assemblée générale étudiante à l'université Rennes 2, le 18 avril 2016. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le compromis a été accepté. Lundi soir, le président de l’université Rennes 2 a donné son accord à l’assemblée générale étudiante pour décaler les partiels prévus le jeudi 28 avril, jour de la grande manifestationcontre la loi Travail. Les épreuves devant avoir lieu ce jour-là ont été décalées au samedi 30 avril, afin de laisser la possibilité aux étudiants mobilisés de manifester.

L’amphi B8 de nouveau disponible

La condition faisait partie d’un compromis présenté lundiet voté par l’assemblée générale étudiante de Rennes 2. Les opposants à la loi Travail s’engageaient à ne pas perturber la semaine actuelle, censée rattraper les cours annulés, et à laisser les examens se dérouler normalement. En échange, les étudiants demandent une dispense d’assiduité pour le jeudi 21 avril, où une action est prévue, et la restitution de l’amphi B8, évacué par les forces de l’ordre vendredi.

Une pétition lancée par les opposants

Ces conditions ont été acceptées par le président Olivier David, qui craignaient que les examens ne puissent pas se dérouler dans de bonnes conditions, notamment avec l'absence de professeurs en grève.

Lundi, la question du blocage de la fac a électrisé les débats entre les étudiants favorables et les anti-blocage. Le vote a finalement donné raison aux derniers nommés. Mais la solution ne satisfait pas tout le monde. Une pétition a été lancée sur le site Change.org pour demander le maintien des partiels le jeudi 28 avril.