Bretagne: Deux nouvelles usines de produits laitiers pour le groupe chinois Synutra

ECONOMIE Deux nouvelles usines devraient voir le jour à Carhaix…

Jérôme Gicquel

— 

Une délégation chinoise visite l'usine Synutra de Carhaix le 22 mai 2015.
Une délégation chinoise visite l'usine Synutra de Carhaix le 22 mai 2015. — FRED TANNEAU/AFP

A Carhaix dans le Finistère, le mandarin va bientôt devenir langue officielle. Et tout cela grâce au groupe Synutra qui semble se plaire sur la terre des Vieilles Charrues. Après un premier investissement de 100 millions d’euros pour une usine de poudre de lait qui va bientôt entrer en activité, le groupe chinois a fait savoir que deux nouvelles usines devraient sortir de terre sur le site carhaisien.

>> A lire aussi : La Bretagne vante son savoir-faire aux Chinois

L’annonce a été faite mercredi par Zhang Liang, PDG de Synutra, à l’occasion de la visite officielle en Bretagne de Zhai Jun, ambassadeur de Chine en France.

Un million de litres de lait transformés par jour

Avec un investissement total de 400 millions d’euros et 700 emplois à la clé, Synutra prévoit d’ouvrir une usine spécialisée dans le lait UHT qui aura, selon Le Télégramme, une capacité de production de 150.000 tonnes au départ avant une montée en puissance progressive.

La troisième usine pourrait quant à elle être une fromagerie, selon le quotidien. L’usine de poudre de lait, qui sera inaugurée le 28 septembre, transformera quant à elle un million de litres de lait par jour pour le marché chinois.