«Le fantôme de Canterville»: Michaël Youn révèle pourquoi le film n'a pas été tourné en Bretagne

CINEMA L'acteur, qui joue dans le dernier films de Yann Samuell, a fait de curieuses révélations sur France Info...

C.A.
— 
Michaël Youn et Audrey Fleurot dans le film Le fantôme de Canterville.
Michaël Youn et Audrey Fleurot dans le film Le fantôme de Canterville. — Les films du 24_TF1_UGC Distibution

« Au fin fond d’une Bretagne de légendes, le fantôme d’Aliénor de Canterville est condamné à hanter le château de sa famille et à en faire fuir tout nouvel habitant ». Tel est le synopsis du film « Le fantôme de Canterville » qui sort ce mercredi sur les écrans. Mais contrairement à ce que l’on pouvait penser, le tournage du long-métrage n’a pas eu lieu en Bretagne.

« Nous avons dû tourner en Belgique »

Invité ce mercredi de l’émission Tout et son contraire de Philippe Vandel, le trublion Michaël Youn a expliqué que le tournage avait eu lieu en Belgique. « C’est dans un vrai château mais malheureusement nous avons dû tourner en Belgique pour des raisons de tax sheltering, c’est-à-dire de crédit d’impôt », a expliqué l’acteur au micro de France Info.

A l’affiche de cette comédie fantastique aux côtés de Michèle Laroque et Audrey Fleurot, Michaël Youn regrette cette situation « ubuesque et qui ne sert à rien ». « La France facilite les tournages étrangers en France mais pas les tournages français en France. Nous Français, on va chercher les crédits d’impôts en Belgique ou au Luxembourg ».

Une adaptation d’Oscar Wilde

Le film réalisé par Yann Samuell, qui sort en salle ce mercredi, est inspiréde la nouvelle d’Oscar Wilde et emprunte beaucoup à Beetlejuice réalisé par Tim Burton. «C’est une comédie fantastique pour faire rire les enfants», explique Michaël Youn.