Rennes: Les Champs Libres ont dix ans et affichent des chiffres impressionnants

CULTURE Trois événements sont organisés cette semaine...

Camille Allain

— 

Les Champs Libres, ici photographiés en 2015, fêtent leurs dix ans en ce mois de mars 2016..
Les Champs Libres, ici photographiés en 2015, fêtent leurs dix ans en ce mois de mars 2016.. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

C’était en mars 2006. Après des années de débats, l’impressionnant bâtiment des Champs Libresétait officiellement inauguré par le maire Edmond Hervé, qui avait porté le projet. Dix ans plus tard, l’équipement culturel abritant le Musée de Bretagne, l’Espace des Sciences et la plus grande bibliothèque de Rennes continue d’accueillir des milliers de visiteurs au quotidien.

Ce mardi, samedi, puis dimanche, les Champs Libresinvitent les Rennais à fêter leur anniversaire avec trois événements spéciaux. L’occasion pour nous de revenir sur cette épopée à travers dix chiffres plutôt impressionnants.

14 ans. Il aura fallu 14 ans pour voir le bâtiment culturel ouvrir ses portes. Les premières délibérations autour de la construction des Champs Libres remontent à 1992. A l’époque, le projet est appelé « NEC » comme « nouvel équipement culturel ».

100 millions. Le coût global du projet a été évalué à 100 millions d’euros. Un investissement important, similaire au budget du centre des congrès actuellement en construction, financé aux deux tiers par Rennes Métropole. L’Etat, la région et le département mettront également la main à la poche.

2.314. En tonnes, le poids estimé de tous les documents empruntés en dix ans à la bibliothèque des Champs Libres. Cela représente 7,7 millions de documents empruntés. En 2015, la bibliothèque comptait 44.000 inscrits, contre 26.000 à l’ouverture fin 2006.

600.000. Le nombre d’objets et documents archivés par le Musée de Bretagne. Tous ces précieux souvenirs sont stockés dans une immense salle dédiée, au sous-sol du bâtiment.

205.000. Le nombre de visiteurs à l’Espace des Sciences en 2015. Dix ans plus tôt, alors que l’équipement était hébergé au sein du centre commercial Colombia, la fréquentation annuelle était au maximum de 50.000 personnes. L’Espace des Sciences de Rennes est le deuxième équipement de ce type en France après le palais de la Découverte à Paris, qui accueille 350 à 400.000 visiteurs par an.

5.663 m². La surface globale du bâtiment, haut de 35 mètres et long de 120 mètres, est de 5.663 m². C’est l’architecte Christian de Portzamparc qui est à l’origine du projet.

4 millions. C’est en euros, le budget annuel des Champs Libres. « En 2006, c’était plus de cinq millions d’euros. Depuis deux ans, nous sommes à flux tendus », précise Roland Thomas, directeur de l’équipement culturel. Il faut ajouter à ce chiffre, 4 millions d’euros pour l’Espace des Sciences, un million pour le Musée de Bretagne et 800.000 euros pour la bibliothèque.

Deux jeunes femmes utilisent une tablette à la bibliothèque des Champs Libres à Rennes.
Deux jeunes femmes utilisent une tablette à la bibliothèque des Champs Libres à Rennes. - C. Allain / APEI / 20 Minutes

200. Comme le nombre de personnes travaillant au quotidien dans le bâtiment. Beaucoup de permanents mais aussi des étudiants travaillant le week-end.

6. Comme le nombre de jours d’ouverture par semaine. Les Champs Libres ne sont fermés que le lundi et ouvrent donc tous les dimanches. « Nous étions l’une des premières bibliothèques à ouvrir le dimanche en France », se félicite la directrice Marine Bedel.

3. Comme le nombre d’événements organisés à l’occasion des 10 ans des Champs Libres. Une nuit spéciale a lieu ce mardi, avant une journée anniversaire samedi et un premier dimanche animé par le théâtre Lillico intitulé « Là où a tout commencé ».