Rennes: Le numérique a créé 5.000 emplois en six ans

EMPLOI C'est ce qu'il ressort d'une étude de l'Audiar...

C.A.

— 

Illustration du secteur du numérique, ici lors de l'obtention du label French Tech à Rennes.
Illustration du secteur du numérique, ici lors de l'obtention du label French Tech à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

En six ans, le secteur du numérique a créé 5.000 emplois en Ille-et-Vilaine. C’est en tout cas ce qu’affirme l’Agence d’urbanisme et de développement intercommunal de l’agglomération rennaise (AUDIAR), qui vient de publier son étude sur l'écosystème numérique de la capitale bretonne.

30.000 salariés au total

Depuis 2008 et le début de la crise économique, le numérique a réussi à créer 5.100 emplois, soit une moyenne de 850 par an et compte aujourd’hui 30.000 salariés dans le département. Une très large partie de ces emplois (4.500) a vu le jour dans l’aire urbaine de Rennes. Ce dynamisme permet à la capitale bretonne de se classer au sixième rang national pour le gain net d’emplois, selon l’AUDIAR, qui présentera ce mardi son enquête à la French Tech Rennes Saint-Malo.

L’association, installée à la Mabilais, a pour ambition de doper l’attractivité de Rennes sur la carte du numérique. « Je veux que les gens rêvent de venir à Rennes et Saint-Malo »,expliquait récemment Stanislas Hintzy, patron de la French Tech.

La cybersécurité en plein essor

Si les grandes entreprises historiques comme Orange, qui emploie un salarié sur huit dans le secteur du numérique, pèsent dans le domaine, on voit clairement que ce ne sont pas elles qui créent ces nouveaux emplois, mais plutôt les start-up ou les entreprises unipersonnelles, qui ont explosé. Les grands groupes n’ont eux créé que 400 des 5.000 emplois.

A noter que les trois quarts des emplois du numérique sont concentrés dans six grands domaines : les télécoms, l’informatique, la fabrication de produits numériques, le commerce informatique, les technologies du multimédia et la cybersécurité. Ce dernier secteur a d’ailleurs créé 300 postes ces dernières années.