Vern met son drapeau en berne pour protester contre l’Europe

CRISE DES MIGRANTS La commune bretonne veut marquer son désaccord avec la politique menée…

J.G. avec AFP

— 

La commune de Vern-sur-Seiche compte près de 8.000 habitants.
La commune de Vern-sur-Seiche compte près de 8.000 habitants. — Google Street View

Le drapeau européen sera en berne samedi dans la petite commune de Vern-sur-Seiche au sud de Rennes. Par cette action symbolique, la municipalité souhaite exprimer « son désaccord total avec la politique actuelle de l’Europe dans la gestion de la crise des migrants ». « Depuis des mois et des années, à notre porte, les Droits de l’Homme sont bafoués. Après avoir réaffirmé nos valeurs d’humanisme et d’universalité, notre conseil municipal a décidé de réagir », indique la municipalité.

Samedi à 10h30, la commune réunira donc un conseil municipal extraordinaire pour soumettre au vote un vœu sur la gestion européenne de la crise des migrants, avant la mise en berne du drapeau européen à 11h30.

La commune se dit prête à accueillir des migrants

« C’est une décision partagée par une large majorité du conseil municipal », souligne le maire socialiste Didier Moyon. « C’est un vœu pour une Europe plus solidaire et plus humaine. On veut lancer ce mouvement en commençant par notre commune, un élan humain, solidaire et unanime », ajoute l’élu.

>> Crise des migrants: Suivez le périple de notre journaliste en Grèce

Dans le vœu qui sera soumis au vote samedi, les élus rappelleront les Droits de l’Homme mais aussi la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. « Nous, même dans notre commune, on est prêts à accueillir des migrants », souligne le maire, qui invite d’autres communes à se joindre au mouvement.