La Calypso du commandant Cousteau repart pour de nouvelles aventures

PATRIMOINE Le mythique navire quittera la Bretagne vendredi pour être rénové en Méditerranée…

Jérôme Gicquel

— 

La Calypso, ici dans les chantiers Piriou, à Concarneau.
La Calypso, ici dans les chantiers Piriou, à Concarneau. — Fred Tanneau / AFP

L’heure du grand départ a sonné pour la Calypso qui quittera vendredi le hangar des Ateliers Piriou à Concarneau (Finistère) dans lequel elle croupit depuis 2009. Dans un état de délabrement très avancé, le mythique navire du commandant Cousteau sortira sur un chariot avant d’être gruté sur un cargo dans une dizaine de jours, a indiqué L’Equipe Cousteau sur son site Internet. Il prendra alors la direction d’un chantier naval en Méditerranée pour être rénové.

La Calypso veut reprendre son rôle « d’ambassadeur des océans »

C’est en janvier que L’Equipe Cousteau, présidée par la seconde femme du commandant, avait annoncé son intention de retaper la Calypso afin qu’elle renavigue « pour être l’ambassadeur des océans comme le voulait le commandant », avait précisé à l’époque l’association.

Des travaux de rénovation avaient déjà débuté à partir de 2007 pour transformer le bateau en musée à quai mais l’opération avait été stoppée en 2009 en raison d’un litige entre le chantier naval et l’Equipe Cousteau.

La Calypso avait coulé en janvier 1996 à Singapour

L’association a finalement réussi à relancer l’opération en convainquant des mécènes internationaux d’investir dans la rénovation du navire qui devrait prendre « entre 12 et 18 mois ».

Une fois remis sur pied, le mythique navire pourra alors reprendre la mer après plus de 20 ans sans naviguer. En janvier 1996, un an avant le décès du commandant Cousteau, la Calypso avait fait naufrage à Singapour après avoir été percutée par une barge.