Notre-Dame-des-Landes: Emmanuelle Cosse «soutient les opposants»

AEROPORT La ministre du Logement est en déplacement à Rennes...

C.A.

— 

La ministre du Logement Emmanuelle Cosse, le 3 mars 2016 lors d'un déplacement à Rennes.
La ministre du Logement Emmanuelle Cosse, le 3 mars 2016 lors d'un déplacement à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

C’était son premier déplacement officiel depuis sa nomination au Gouvernement. Jeudi, Emmanuelle Cosse était en déplacement à Rennes pour évoquer la politique locale de l’habitat. Mais lors d’un échange avec la presse, le sujet du vote autour du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes a évidemment refait surface. « Vous connaissez ma position sur ce sujet. Elle n’a pas changé, je reste opposée à cet aéroport », a-t-elle répondu.

« Opposée à toute forme de violence »

L’ancienne secrétaire d’Europe-Ecologie Les Verts s’était rendue sur la ZAD il y a quelques mois. « Je soutiens et je soutiendrai toujours les opposants. Mais je m’oppose fermement à toute forme de violence », a-t-elle lancé à la presse, en référence à une manifestation contre l'aéroport qui avait dégénéré à Rennes. « J’ai toujours été militante. Mais jamais dans la violence », a poursuivi Emmanuelle Cosse.

Interrogée sur le périmètre de la consultation, la ministre n’a pas souhaité s’exprimer précisant seulement que «le gouvernement a souhaité mettre en place une consultation publique à l'échelle de la Loire-Atlantique sur ce projet et cette consultation publique aura lieu et on verra le résultat». Ce jeudi, un sondage réalisé en Loire-Atlantique donnait le «oui» gagnant à 58%.

A ses côtés, la maire de Rennes Nathalie Appéré, favorable au projet, ne s’est pas exprimée. Début février, elle avait demandé à l’Etat de trancher la question, après les violences qui avaient éclaté en février.