Agriculture: Mélenchon boycotte le salon pour une petite crèmerie

POLITIQUE Le cofondateur du Parti de Gauche sera en Ille-et-Vilaine ce jeudi...

C.A. avec AFP

— 

Jean-Luc Mélenchon le 21 mars 2015.
Jean-Luc Mélenchon le 21 mars 2015. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Il n'ira pas au Salon de l'agriculture. Non, Jean-Luc Mélenchon préfère venir se perdre en Ille-et-Vilaine pour visiter une petite exploitation agricole d'Ille-et-Vilaine plutôt que d'arpenter les couloirs du salon de la Porte de Versailles comme le font ses homologues politiques. 

Le candidat à la présidentielle au nom de «la France insoumise», mouvement qui a recueilli plus de 70.000 signatures sur internet, visitera jeudi la crèmerie bio «Le P'tit Gallo» à Montreuil-le-Gast, au nord de Rennes.

Ce déplacement sera organisé en présence du responsable et des salariés de la ferme mais aussi de «représentants de la Confédération paysanne et du collectif de soutien aux salariés intoxiqués aux pesticides de Triskalia», l'ancienne coopérative alimentaire Coopagri.

«Xavier Beulin, problème numéro 1»

En pleine crise agricole, il avait critiqué dimanche le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll qui selon lui «respecte les traités européens: ce sont les traités européens qui ont conduit à cette situation». «Il est flanqué de M. Xavier Beulin, qui est le problème numéro 1 de l'agriculture française, à la tête de son syndicat, parce qu'il représente ce qui n'est plus vraiment de la paysannerie, une espèce de haute industrie liée à la finance et aux grandes transactions internationales», a développé Jean-Luc Mélenchon.

Pour lui, le modèle agricole actuel cadré par la politique agricole commune est «mort». «Il empoisonne la terre, il empoisonne l'air, il empoisonne les paysans, il empoisonne notre nourriture quotidienne», a-t-il énuméré, prônant une «agriculture paysanne relocalisée».